3 raisons de craquer pour la Norvège du Sud

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les grands espaces
  • Voyager sans horde de touristes
  • Les rencontres enrichissantes

Le contexte

A la fin de notre séjour en Norvège, avant de reprendre l’avion, nous avons pris le temps de nous rappeler les meilleurs moments de notre road trip. 

J’ai tout noté, et je me suis rendue compte que finalement on avait retenu les mêmes  choses de ce joli voyage. 

Alors on a décidé de vous faire un petit récapitulatif rapide des raisons qui feront que vous aussi vous craquerez pour la Norvège du Sud.

Mais tout d’abord, il faut déterminer ce qu’est la Norvège du sud (en tout cas pour nous ^^).

On peut considérer que la Norvège du Sud est tout ce qui est sur la zone ci-dessous :

carte Norvège du sud






La Norvège : le pays des gens gentils

Une impression positive que nous avons gardé tous les trois de ce voyage, est la gentillesse des personnes rencontrées tout au long de notre road trip. 

Nous avions choisi un mix entre hôtels et Airbnb, et si l’accueil reçu dans les premiers était tout à fait agréable mais finalement assez classique, celui reçu par les locaux rencontrés lors de nos nuits en Airbnb a vraiment été génial.

Lorsque nous sommes arrivés dans notre cabane de rêve dans le Télémark, Julia nous a d’abord souhaité la bienvenue dans son paradis, puis les enfants ont accompagné Bibouclette dans une visite privée de leur petit paradis à eux : cabane, poulailler, grange où on pouvait sauter dans la paille…Ils ont accueilli Chiara sans se poser de question, et ont joué avec elle malgré la barrière de la langue. Alors c’est sûrement la magie de l’enfance, mais c’est aussi une histoire d’éducation et de mentalité norvégienne. Chaque jour Julia et son mari nous conseillaient sur nos balades, nous donnaient des bons plans et nous ont même proposé d’emprunter gratuitement leurs kayaks. Ils se sont même excusés à la fin du séjour car ils trouvaient qu’ils n’avaient pas pu être suffisamment présent. 

Notre seconde expérience Airbnb norvégienne, s’est déroulée à Bergen. Lorsque nous sommes arrivés, il manquait du linge de lit et une serviette pour Bibouclette. Notre hôte, absent pour la soirée, a parcouru les 2h de route qui nous séparaient pour nous apporter le nécessaire. Et s’est excusé plusieurs fois pour la gêne occasionnée. On avait eu une expérience un peu similaire en France il y a quelques années, et on attend encore qu’on vienne nous sauver ; ) 
Dans chaque magasin, chaque lieu touristique ou non, nous avons pu compter sur cet accueil et cette gentillesse apparemment innée des Norvégiens. Alors ici comme ailleurs, il y a probablement des gens pas sympa, mais ils sont surement moins nombreux car nous n’en avons pas rencontré ^^

 









habitants Norvège

road trip Norvège du sud

La Norvège : le pays où voyager est facile

Un corollaire de cette gentillesse, c’est la fluidité de chaque étape. Ok je prépare toujours mes voyages pendant des mois, et je réserve le maximum de chose à l’avance pour me faciliter la vie sur place.

Mais malgré tout, on perd quand même parfois du temps sur place à se faire comprendre ou à comprendre le fonctionnement des choses. Et bien en Norvège, alors que nous ne parlions pas un mot de Norvégien, tout a été très simple. Bien sûr, tout est traduit en anglais. Mais ce n’est pas juste cela. Par exemple, vous pouvez tout payer par carte (nous n’avons pas retiré une seule fois de l’argent). Lorsque nous avons pris le bac pour Bergen, on a même pu payer en mode drive…Surement des détails, mais en vrai tout cela a vraiment contribué à rendre notre voyage facile et du coup encore plus agréable. 


La Norvège : le pays des paysages de rêve

S’il y a une phrase que Bibouclette ne voulait plus entendre lors de ce voyage, c’est moi disant  » whaou, vous avez vu comme c’est beau » (souvent suivi de « attendez, je veux prendre une photo ^^). Oui ce n’est pas une légende : les paysages norvégiens sont magnifiques. Mon appareil photo est pas mal capricieux depuis quelques temps, et j’avais prévenu Nounou dès les premiers kilomètres : s’il me lâche, je ne réfléchis pas, j’en rachète un. C’était impossible pour moi de ne pas revenir avec une carte mémoire pleine de ce beau pays. Bon il a tenu bon, ce n’est pas plus mal ^^


En plus, nous avons eu la chance d’avoir du beau temps sur la majeur partie du séjour, ce qui clairement sublime les paysages déjà grandioses. 
Voici quelques unes de mes photos préférées (mais je vous invite à regarder nos photos sur notre page Facebook, car en vrai c’est compliqué de choisir ^^) 



Alors au final, si vous recherchez un pays simple à visiter, avec des paysages sublimes et des gens sympa : ne réfléchissez pas, partez en Norvège ; )

4 choses à faire à New York quand il pleut

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les city trip
  • Les Etats Unis
  • Continuer à visiter même sous la pluie ; )

Le contexte

Ça y est ! Vous avez réservé un voyage à New York pour cet automne ou le début du printemps. Félicitations ! Mais si vous vous y voyez déjà, vous craignez aussi le temps qui, lorsqu’il est à la pluie, peut vous gâcher le voyage. 

Mais bonne nouvelle : si New York est une ville qui se visite en se baladant de rues en rues, beaucoup de choses sont à voir en intérieur également. 

Voici 4 idées d’activités à faire à New York quand il pleut ! 







Visiter l’un des nombreux musées de New York

Lors de nos 2 voyages à New York nous avons eu la chance de visiter quelques musées dont notamment le MET en 2011 et le Muséum d’Histoire Naturelle cette année.

Si ces musées plutôt classiques ne vous attirent pas, vous pouvez opter pour le musée Madame Tussauds oul’Intrepid Sea Air Museum.

Vous pouvez également vous receuillir au mémorial du 11 septembre pour un moment d’émotion. 









muséum histoire naturelle New York

stomp New York

Voir un spectacle à New York

Le Roi Lion, Mamma Mia, Chicago, Aladdin…

Le choix est vaste, et avec des représentations en journée et le soir vous avez de quoi vous occuper.

Si votre budget est limité, on vous conseille de choisir un spectacle off Broadway comme par exemple Stomp que nous avons eu l’occasion de voir plusieurs fois. 


Faire du shopping à New York

Century 21, Soho, Chelsea Market, Macy’s, Bloomingdale ou boutiques indépendantes… Le choix est vaste !

Et si vous avez la possibilité de sortir de Manhattan, foncez faire de bonnes affaires dans un outlet tel que Woodbury.



shopping New York

New York

Jouer aux vrais New Yorkais

Et si vous profitiez de ce temps moins idyllique pour tester la vraie vie New Yorkaise ?

Poussez la porte d’un coiffeur, d’un centre esthétique ou d’un barbier pour une séance de chouchoutage comme les locaux.

Vous pouvez aussi en profiter pour vous faire le combo dîner, ciné, boîte pour ainsi vous protéger de la pluie tout en améliorant votre anglais. 


Et vous, avez-vous testé New York sous la pluie ? Et comment vous êtes vous occupé ? Dites-nous tout, on mettra l’article à jour avec vos astuces !

5 activités gratuites ou presque à faire à Londres

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les city trip
  • Le Royaume Uni
  • Les escapades en famille

Le contexte

Pour ses 6 ans, Bibouclette rêvait d’aller à Londres. Ne me demandez pas pourquoi, elle voulait voir les « Monsieurs avec leurs grands chapeaux » et la Reine d’Angleterre. Même si l’un des 2 objectifs était pour ainsi dire perdu d’avance, les Biboux aiment réaliser leurs rêves et ceux des personnes qu’ils aiment. Alors nous voici partis début novembre pour une virée d’une journée dans la capitale anglaise. 

Si Londres reste une ville assez chère (notamment le transport et les hôtels),  on a décidé de prouver qu’il est possible d’y passer une journée sans trop dépenser. 

Voici quelques activités londoniennes, gratuites ou presque sympas à faire avec des enfants (ou sans mais kids friendly !)  







Assister à la relève de la garde à Londres

La relève de la garde est vraiment le cliché parfait de l’activité londonienne gratuite. Elle a lieu chaque lundi, mercredi, samedi et dimanche à 11h à Buckingham Palace. 

En ce qui nous concerne, nous sommes arrivés très tôt à Londres, et comme il pleuvait nous n’avions pas forcément envie de rester sous la pluie à attendre avec une Bibouclette impatiente.

Et nous avons eu la grande chance de croiser les gardes à proximité de Buckingham. Habillés de leur manteau d’hiver et de leur traditionnel Bearskin, nous avons pu les voir de très près, sans personne autour de nous. Finalement, Bibouclette voulait voir les gardes plus que la relève en tant que telle et c’était parfait pour nous !

Si c’est vraiment la relève qui vous intéresse, les infos officielles (à vérifier quelques jours avant pour ne pas y aller pour rien) sont ici : Calendrier officiel de l’armée britannique







Relève de la garde londrès

hyde park Londres

Flâner à Hyde Park

Après avoir croisé nos gardes, nous avons longé Hyde Park direction Big Ben (qui était en travaux, mais c’est une autre histoire ^^)

Encore une fois, il pleuvait et il faisait froid (un bon petit temps londonien ^^), mais nous avons pris le temps de cette petite balade dans le fameux parc londonien.

Au delà du calme et de l’impression d’être loin de l’agitation d’une capitale, nous avons adoré le fait de voir des écureuils de si près ! Ils sont encore moins sauvages que ceux de New York et on peut vraiment s’amuser avec eux (ils se font d’ailleurs un malin plaisir de surgir quand vous ne vous y attendez pas…peureuse moi ? ^^) 

Pour le coup, s’il fait beau et que vous avez un peu de temps, faite une longue promenade dans Hyde Park, vos enfants vous remercieront ; )


Prendre un bus à impérial

Le 2ème souhait de Bibouclette sur ce city trip, c’était de monter à bord d’un bus rouge, les fameux Double Decker.

Au départ, nous avions dans l’idée de prendre l’un des derniers vieux modèle existant pour accentuer le côté traditionnel. Nous savions que la ligne 15 en possédait encore et qu’en plus elle offrait une sorte d’itinéraire touristique pour le prix d’un billet.

Nous voici donc à Trafalgar Square à la recherche de l’arrêt de la ligne 15. On a mis un moment à comprendre le fonctionnement des arrêts sur cette grande place, ce qui nous a d’ailleurs mis en « retard » sur notre programme.

Quand enfin nous avons trouvé l’arrêt, nous avons laissé passer quelques bus récents, en croisant les doigts pour qu’un modèle vintage arrive. Il est arrivé, mais le chauffeur a décidé que c’était l’heure de sa pause et ne redémarrait pas ^^

Du coup, pour ne pas perdre plus de temps, et comme finalement l’âge du bus n’était pas le plus important, nous avons finalement opté pour un modèle récent (qui a suivi un ancien modèle sur tout le trajet ^^) 

Nous sommes restés dans ce bus jusqu’à Tower Bridge pour faire quelques photos et découvrir une petite pépite moins connue qui arrive dans le point suivant ! 



bus impérial londres

st Katharine docks londres

Se restaurer à St Katharine Docks

Une fois descendus du bus, nous avons marché quelques mètres sur le Tower Bridge pour quelques photos. 

Puis nous avons traversé la rue pour nous rendre dans un petit havre de paix moins connu mais vraiment super mignon : St Katharine Docks. Il s’agit d’une marina qui en plus d’avoir à quai quelques très jolis bateaux, abrite un grand nombre de bars et restaurants. Nous ne sommes pas ici sur une offre de fastfood, mais sur certaines enseignes on est dans des prix brasserie (15€ le plat environs pour le Café Rouge par exemple). L’offre est vraiment variée et tout le monde peut normalement y trouver son compte. 

Nous avons eu une rapide éclaircie de 10 minutes lors de notre passage là bas, et la pluie de nouveau. Encore une fois, c’est vraiment un endroit à faire si vous êtes dans le secteur au moment du dej ou du goûter. 

Le lieu n’est pas très visible de l’extérieur, mais pour vous y aider lorsque vous avez traversé Tower Bridge, dirigez vous vers la route à gauche et vous devriez tomber dessus (je ne vous aide pas trop, ce joli petit lieu ce mérite ; ) 


Prendre votre gouter à Covent Garden

Je ne suis pas si originale que cela en fait…Car si vous me demandez quel est mon lieu préféré à Londres, je vous répondrai sans hésiter  le très touristique Covent Garden.

C’est la 4ème fois que je viens à Londres et à chaque fois j’y passe un moment. J’aime l’ambiance de ce marché couvert, les jolies vitrines tellement anglaises, les musiciens…Et puis il y a aussi Ben’s Cookies qui pour moi sont vraiment les meilleurs cookies du monde (et comme je suis une fan de cookies chocolat blanc, je sais ce que je dis ^^) . Ils sont croquants et moelleux à la fois, et leur coeur fondant vous fera craquer. 

Alors si vous êtes dans le coin pour votre pause goûter, passez par Covent Garden et régalez vous ! 







covent garden Londres

Il s’agit juste d’une petite partie de ce qu’on peut faire à Londres en 1 journée et sans trop dépenser.Dans notre cas, à part la carte de transport, le déjeuner et le goûter, nous n’avons pas sorti notre carte bancaire de la journée. Ce programme est idéal pour un premier aperçu de la capitale, comme c’était le cas pour Bibouclette et son papa sur ce voyage. On a d’ailleurs hâte d’y retourner pour tester d’autres itinéraires.   

Et vous, c’est quoi votre activité gratuite préférée à Londres ?  

5 choses à faire dans le Comté de Lancaster

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Découvrir de nouvelles cultures
  • Les lieux un peu hors du temps
  • Les escapades en dehors des sentiers battus

Le contexte

Si notre visite en Pennsylvanie, pendant notre road trip sur la côte Est, a rimé avec sérénité, la découverte était bien au rendez-vous également ! Et si nous ne savions pas à quoi nous attendre, nous ne nous sommes pas ennuyés un seul instant lors de nos 2 jours en pays Amish ! 

En réalité il aurait même fallu au moins 1 ou 2 jours de plus pour pouvoir tout faire ! 

Voici le top 5 des attractions (pas toutes testées faute de temps) à faire dans le Comté de Lancaster ! 


La visite d’une ferme Amish

Bon le Comté de Lancaster c’est avant tout le pays de la communauté Amish. Comme ce sont globalement des personnes assez timides, ne recherchant pas spécialement le contact avec les personnes extérieures, nous avons choisi un tour organisé pour découvrir leur culture. Nous avons fait la visite avec le Amish Farm and house Tour.

Globalement un tour en bus de 1h30 avec 2 arrêts dans des magasins-fermes Amish et l’accès à une reconstitution de village Amish. C’était plutôt intéressant et pas trop long pour pouvoir garder Bibouclette intéressée. Mais je regrette quand même 2-3 choses…Le guide parlait uniquement anglais, alors je devais traduire pour Bibouclette au fur et à mesure, sauf que du coup je perdais un peu le fil (suis pas bilingue non plus lol).

Ensuite, ce tour en bus m’a un peu donné l’impression d’être en safari et de partir voir les animaux sauvages dans leur habitat naturel. C’est surement dans ma tête, mais je n’étais pas hyper à l’aise. Enfin la dernière chose c’est les stops dans les magasins « Amish ». Bon ok c’est une manière de faire travailler les habitants de cette communauté. Mais les objets vendus étaient loin d’être tous fabriqués main en local, il y avait beaucoup de made in china…Bref pas vraiment dans l’esprit Amish tel que je me l’imaginais.

Par contre, la partie reconstitution était vraiment top pour expliquer à Bibouclette plus concrètement comment se déroulait la vie dans cette communauté. 

Bref, un peu de folklore mais pas mal de découverte réelle quand même ! 





AMISH

Un petit tour en train…à vapeur

Face à la mini ferme du Red Caboose Motel où nous logions, nous avons pu profiter gratuitement et pour le plus grand bonheur de Bibouclette d’une attraction sympa et originale : le passage d’un train à vapeur.

En réalité, la voie ferrée qui passe au pied du Motel est la plus ancienne de Pennsylvanie et fonctionne depuis 1832. 

De notre côté nous avons uniquement profité du passage du train, mais la ballade doit être vraiment sympa..Pour ceci aussi, on vous invite à tester et à venir nous raconter votre expérience ! 


Tanger outlet

Depuis que je suis ado, j’ai pris l’habitude de choisir comme souvenir de vacances ma tenue de rentrée. Bon c’est carrément moins vrai aujourd’hui car j’achète presque exclusivement en seconde main ou made in France. Mais j’avoue, j’ai gardé cette habitude pour Bibouclette. Parce que je trouve ça plutôt fun de ramener un petit bout de l’été dans la grisaille de la rentrée. Et puis parce que Bibouclette recevant de l’argent de poche pour ses vacances, je préfère qu’elle l’utilise dans des vêtements plutôt que dans un gadget en plastique made in china qui ne passera pas l’hiver. 

Elle avait donc décidé en arrivant à New York d’en ramener une combi short pour la rentrée. Oui sauf que le shopping n’étant plus vraiment mon truc, nous n’y avons pas passé beaucoup de temps, et elle n’a pas trouvé ce qu’elle cherchait. 

Alors quand nous sommes passé devant le TANGER OUTLET en arrivant dans Lancaster, elle a repéré le lieu tout de suite ; ) Le retail park comprend une cinquantaine de boutiques de destockage de grandes marques telles que Levi’s, Gap, Converse, Aeropostale… Les prix sont plutôt intéressants, comme souvent pour ce qui concerne les vêtements aux Etats Unis. Nous n’avons pas tout fait, car il faudrait je pense au moins une grosse demi journée. Mais mes fashion victims ont trouvé leur bonheur ; ) 


Dutch Wonderland

Une autre attraction locale non testée (au grand dam de qui vous savez; )  mais surement top : le parc Dutch Wonderland à Lancaster.

D’après le détail des attractions sur le site je dirai que le parc doit être parfait pour des enfants de 4 à 8 ans, après j’ai peur qu’ils trouvent cela pas très fun.

Nous n’y avons pas fait de stop par manque de temps et aussi parce que nous avions déjà fait une journée de manège à New York, trop de fête foraine tue la fête foraine ; )


Le musée du train de Pennsylvanie

Un musée que nous n’avons pas pu faire pour des questions logistiques (fermé lorsque nous sommes arrivés et pas encore ouvert à notre départ le lendemain), mais qui avait l’air vraiment intéressant et surtout à 2 pas de notre motel. Au total les passionnés de trains peuvent y découvrir plus de 100 locomotives et wagons qui retracent l’histoire ferroviaire des Etats Unis.  

Je ne peux pas vraiment vous en dire plus, puisque je ne l’ai pas visité, mais je vous encourage à faire un petit tour dans ce Railroad Museum et à revenir ici nous laisser votre avis en commentaire ; ) 


Et vous saviez-vous qu’il était possible de rencontrer la communauté Amish et qu’il y avait tant de choses à faire en Pennsylvanie ?  

Une semaine entre le Mont Saint-Michel et St Malo

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les paysages de bord de mer
  • Le soleil mais pas trop
  • Les balades en France

Le contexte

Vous m’avez demandé sur les réseaux un article sur la Bretagne et un sur la Normandie…Et tadaamm voilà un article 2 en 1 grâce à notre bon vieux Mont Saint-Michel que Bretons et Normands s’approprient : ) Ok j’ai triché un peu. Promis je vous écrirai d’autres articles sur ces 2 régions que j’adore, mais voilà déjà un premier itinéraire d’une semaine entre Normandie et Bretagne.


Quelle période pour un séjour entre le Mont Saint-Michel et St Malo ?

Nous avons la chance de nous rendre dans la région de St Malo une ou deux fois par an, en fonction de nos autres escapades et de nos congés. Nous y sommes allés au printemps et avons eu 15 ou 25 degrés selon les périodes. Nous y sommes allés en été…Avec le même constat sur les températures ^^ Aussi en plein mois de décembre, plus ou moins pluvieux, plus ou moins froid.

Honnêtement, nous avons toujours eu au moins quelques heures de soleil dans la journée pour nous permettre de faire quelques belles photos et de jolies promenades. Mais avec les marais le temps change très vite, parfois en mieux, parfois en « moins bien » c’est vrai ^^.

Cependant je ne pense pas vraiment qu’il y ait une bonne période pour un séjour entre le Mont Saint-Michel et St Malo.

Quel itinéraire pour une semaine entre St Malo et le Mont Saint-Michel

Comme nous venons des Hauts de France, nous arrivons par le Mont Saint Michel, donc nous allons vous présenter un itinéraire du « Nord au Sud ». Je vous laisse lire de la fin au début pour ceux qui arriveraient du sud ^^.

En réalité, nous avons l’habitude de rayonner sur cette région à partir d’un point central et toutes les visites ou balades seront réalisables sur la journée (maximum 1h de route je dirai). Selon votre mode de transport (découvrir cette région à vélo doit être juste top !) et d’hébergement (ou alors en camping car ou en van…le rêve !) vous pourrez donc choisir d’effectuer ce séjour en itinérance ou à partir d’un point fixe.





mont st michel

Etape 1 : le Mont Saint-Michel

Bon ne tournons pas autour du mont (^^) et débutons tout de suite par le mythique Mont Saint-Michel. Il existe de nombreuses façons de s’approprier ce site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Sur le site de l’Office de Tourisme du Mont Saint-Michel, vous trouverez des guides vous permettant de profiter au mieux du site. Avant de vous rendre sur le site à proprement parler, je vous invite à le découvrir sur d’autres points de vues. Par exemple du haut des falaises de Saint Jean le Thomas et Champeaux, endroit rêvé pour admirer la baie. Avec des enfants (ou pas d’ailleurs ^^), chaussez vos bottes de pluie, agrippez votre cerf volant et amusez vous en famille face au Mont Saint-Michel sur la plage du Bec d’Andaine. Enfin, les polders autour du Mont Saint-Michel (point de départ du GR34) est un excellent point de vue différent du Mont Saint-Michel. Envie de prendre de la hauteur ? Alors offrez vous un survol du Mont Saint-Michel en ULM et repartez des images plein les yeux. Une fois que vous aurez vu le Mont sous toutes ses coutures, il peut être intéressant de le visiter : ) Alors je vous préviens tout de suite si jamais vous ne l’aviez pas remarqué : ça grimpe ici ! Je préfère prévenir, car si vous avez de très jeunes enfants, il va falloir oublier les poussettes. Il y a 200 marches entre la rue principale et l’Abbaye ! Cela dit vous pouvez aussi tout simplement rester dans la partie village (parce que oui, c’est un vrai village !) et vous balader dans les rues semblant sortir tout droit du Moyen Age.

Cela dit, c’est vraiment un lieu magique, figé dans le passé. Et je trouverai cela dommage de ne pas le faire avec des enfants. D’ailleurs voici quelques informations pratiques si vous décidé de faire cette visite en famille :

  • L’accès à l’abbaye du Mont Saint-Michel est gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés et des visites guidées d’une heure sont proposées tous les jours
  • Vous avez des enfants de 7 à 12 ans ? Il existe des visites familles sur réservation, pour une découverte ludique du site (il va d’ailleurs falloir qu’on y retourne, Bibouclette était trop petite la dernière fois ^^)
  • Si vous avez la chance d’y aller au moment des fêtes de fin d’année, il y a des balades costumées qui sont organisées. De quoi rendre ce lieu encore un peu plus magique.
  • De mémoire il y a aussi des visites spéciales « ados » plus axées sur le numérique

Etape 2 : Cancale

A une cinquantaine de kilomètres du site du Mont Saint Michel, vous trouverez Cancale. Un joli port, élu site remarquable du goût où vous pourrez déguster huitres et coquillages. A Cancale, je vous conseille la plage l’Abri des Flots : c’est un peu le paradis des enfants. En effet, à marée basse, une piscine se remplit, idéale pour attraper des petits crabes.

Un peu plus loin, entre Cancale et Saint Malo, craquez pour la pointe du Grouin. Vous pouvez y accéder en voiture (il y a une aire de stationnement) ou si le coeur vous en dit (surtout les jambes ^^) parcourir les 7 km qui séparent Cancale de ce magnifique lieu à pieds.

Etape 3 : Saint Coulomb

Saint-Coulomb c’est 14 km de littoral longé par le sentier de randonnée GR34.
Les plages, propres avec une vue magnifique sont aussi préservées, et c’est super agréable.

Il y a 5 plages principales : la plage du Gueslin, celle du Havre du Lupin, les Chevret, les Dunes du Port et la plage de la Touesse.

La plage du Guesclin borde l’Anse du Guesclin le berceau historique de Saint Coulomb. Idéale pour de beaux moments en famille. Vous pourrez même à marée basse vous rendre à pied (attention aux heures des marées) au Fort du Guesclin qui a été construit sur un îlot.

Le Havre du Lupin était un ancien repère des corsaires et contrebandiers.

La plage des Chevrets s’étend de la Pointe du Meinga à l’Ile Besnard. Les ilots des Petit et Grand Chevrêt sont une réserve naturelle hébergeant lézards, cormorans, sternes et goélands.

Je n’ai pas visité les 2 dernières, mais si c’est le cas pour vous, n’hésitez pas à nous en parler en commentaire : )

Etape 4 : Rothéneuf

Rothéneuf, est un site assez ludique, surtout avec des enfants. En effet, situé à 5 min de Saint Malo, Rothéneuf est célèbre pour ses rochers sculptés (près de 300 ! ).
Vous pouvez faire une jolie promenade à partir de la Plage du Pont qui vous offrira une très jolie vue sur le Sillon et Saint Malo Intra Muros.

Ensuite, on se retrouve de nouveau sur le chemin de randonnée GR34, ancien sentier des Douaniers. Vous arriverez alors à la Pointe de la Varde. C’est un site naturel qui offre un panorama unique sur la baie de Saint Malo. Vous pourrez y apercevoir : Dinard, la vieille ville de Saint Malo, la plage du Sillon…

En quittant la pointe de la Varde, prenez la direction des Rochers sculptés, toujours par le GR34 ou l’avenue de la Varde.

Encore un peu de courage ? Profitez de votre promenade pour visiter le centre ville de Rothéneuf et le Manoir Jacques Cartier (le monsieur à l’origine de la découverte du Canada)


Etape 5 : St Malo

La belle Saint Malo. Il y a beaucoup à y voir ! Vous pouvez par exemple choisir de longer la haute muraille qui entoure la ville de Saint-Malo sur 2 kilomètres. Une bonne manière de se mettre en jambes ! Vous pouvez débuter par la Porte Saint Thomas (derrière la place Châteaubriand). D’ici une vue exceptionnelle sur la plage du Sillon, le Fort National et l’ilot du Grand Bé. f

Vous pourrez ensuite monter sur la Tour Bidouane en forme de fer à cheval pour avoir un panorama sur toute la baie de Saint Malo. Retour sur les remparts pour arriver au Bastion de la Hollande.

Ensuite, continuez jusqu’au Bastion Saint Louis en empruntant la courtine sud, où vous pourrez admirer les maisons de riches armateurs malouins reconnaissables à leurs hautes façades de granit. En continuant vers la Grande Porte, vous pourrez apercevoir depuis les remparts l’Hôtel d’Asfeld la plus remarquable des maisons de corsaire.

Enfin, vous finirez votre balade par la Porte Saint Vincent depuis laquelle vous pourrez observer la rue principale de Saint Malo et de l’autre côté le château de Saint Malo.

Pour aller plus loin

Depuis Saint-Malo, vous pouvez traverser en bateau bus pour vous retrouver 10 minutes plus tard à Dinard. Ici admirez les ravissantes façades sur la promenade du Clair de lune. Ces demeures d’exception font le charme de la coquette station balnéaire.

Entre Dinard et Saint Malo, rendez-vous à St Suliac, un charmant village où vous pourrez flâner dans des petites rues de cet ancien village de pêcheurs.


Voilà de belles balades pour vos prochaines escapades entre le Mont Saint Michel et Saint Malo. N’hésitez pas à partager vos coups de coeur sur cette jolie région en commentaires.

Week-end à Lyon : nos 3 coups de coeur

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • La France
  • Les villes dynamiques mais entourées de nature
  • Les week-end en amoureux

Le contexte

Lyon est l’une des nombreuses villes françaises qui nous attirait depuis de nombreuses années. C’est aussi une ville qui faisait partie de nos 5 destinations de week-end à faire. C’est donc avec joie que nous avons découvert cette jolie ville lors de notre week-end surprise (pour moi) en amoureux !Voici les lieux coups de coeur de notre visite.


Le parc de la tête d’or à Lyon

Qu’il doit faire bon vivre en famille à Lyon ! Si nous avons été charmés dans l’ensemble par la ville, notre découverte du Parc de la Tête d’Or, situé dans le 6ème arrondissement, a été une bonne surprise supplémentaire.

Un vrai poumon vert pour la ville où nous avons réalisé une promenade hyper apaisante pendant 2h. Et pour tout vous dire, le parc faisant plus de 100 hectares, nous n’en avons pas visité la moitié. Mais si, comme nous, vous aimez les balades en pleine nature, n’hésitez pas un instant et allez prendre un bol d’air au Parc de la Tête d’Or pendant votre week-end lyonnais !


Le vieux Lyon

Voyages, moto, DIY, écologie…Nos centres d’intérêt sont nombreux. Parmi ceux-ci, le « vintage », le côté rétro et pin up nous attire énormément. Beaucoup de quartiers historiques de grandes villes ont senti la tendance et peu à peu, les magasins de souvenir « made in china » se sont transformés en jolis repères vintage. C’est le cas du vieux Lyon.
Ajoutez à cela de beaux bâtiments historiques rénovés, des églises à tous les coins de rue ou presque, de jolies rues piétonnes pavées…Et voila un endroit qui a élu domicile dans notre coeur ! Nous avons passé beaucoup de temps dans ce quartier qui abritait aussi notre hôtel situé sur les rives de la Saône. 





Lyon : entre la Saône et le Rhône

La Saône, le Rhône…Ces 2 cours d’eau traversent Lyon et sont l’un de nos coups de coeur Lyonnais. Parce que l’eau apaise rien qu’en la regardant couler…Mais aussi car qui dit cours d’eau, dit ponts ! 

Nous avons adoré traverser tous ces ponts et passerelles pour nous rendre d’une rive à l’autre. Nous avons adoré nous promener sur les rives de la Saône, nous y asseoir quelques minutes pour regarder l’eau suivre son cours. Juste profiter de l’ambiance d’un samedi soir Lyonnais.  Et même que certains ponts bougent vachement fort, et même que je n’ai presque pas eu peur !


Notre week-end express à Lyon a surtout été constitué de promenades. Car c’est en marchant dans les rues d’une ville qu’on peut vraiment en ressentir l’atmosphère, l’ambiance, le rythme. Incontestablement, Lyon est une ville qui a su trouver un écho en nous, et je fais le pari que nous y retournerons ! Et vous, quelle est votre ville française préférée ? 

Vacances à la campagne en France

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • La campagne
  • Eviter les zones touristiques bondées
  • Le slow tourisme

Pourquoi partir en vacances à la campagne ?

Envie de prendre l’air tout en échappant aux hordes de touristes ? Partez en vacances à la campagne !

Même si la campagne semble de nouveau représenter un certain attrait pour les français ces derniers mois, partir l’été à la campagne c’est avant tout un gage de tranquillité. En effet, les touristes y sont clairement moins nombreux et vous pourrez profiter d’une belle tranquillité tout au long de votre voyage. Moins de bouchons sur la route, moins de monde à l’arriver, des visites et randonnées moins bondées…Le rêve non ?

Et qui dit moins de monde, dit aussi plus de temps pour flaner tout au long de vos visites, moins de distractions donc plus de temps de qualité en famille, moins de tentations donc des vacances moins chères.

Bon maintenant que nous sommes d’accord sur l’intérêt des vacances à la campagne, voici quelques exemples de régions françaises parfaites pour ce type de tourisme.



Nature et cascades en Franche Comté

Des cascades du Jura à Baume-les-Messieurs en passant par le territoire de Belfort, vous auriez de nombreuses raisons de choisir de passer une semaine de vacances en Franche Comté. C’est un territoire qui peut se visiter très facilement en une semaine car les distances ne sont pas forcément très grandes entre les différents sites.

Nous avons eu la chance de parcourir la région en tout sens, mon papa ayant travaillé sur le secteur pendant de nombreuses années. C’était donc en Franche Comté que je passais une grande partie de mes vacances.

Parmi les lieux que je vous conseille, il y a Belfort, sa citadelle et son imposant Lion. Cette ville fait partie du plus petit département français avec seulement 610 km2. Et pourtant il contient deux massifs montagneux avec le Jura et les Vosges (notamment le site du Ballon d’Alsace).

En descendant vers le sud du territoire vous aurez l’occasion de traverser de nombreux villages qui semblent endormis le long de la frontière Suisse : Lebetain, Villars le Sec, Croix, Montbouton et la plaine de Montbéliard (une autre très jolie petite ville à visiter)

L’occasion aussi de s’accorder une pause en faisant un tour en bateau sur le Doubs au départ de Villers le lac. Vous aurez l’impression d’avoir complètement changé de région ! Nous avions eu la chance de le faire avec Biboumoto par une belle matinée du mois de juillet, et on en garde un très bon souvenir.

Envie de découvrir des villes à l’histoire et au patrimoine intéressants ? Rendez-vous à Luxeuil les Bains, célèbre pour ses termes…Mais pas que : ) Mais aussi à Dole dans le Jura, l’une des plus belles villes de la région et ville natale de Pasteur.


Le Parc naturel de l’Avesnois dans les Hauts de France

Honnêtement, mis à part la Côte d’Opale et la Baie de Somme, on pense rarement aux Hauts de France pour y passer une semaine de vacances. J’y habite et je pourrai vous donner mille et une raisons de venir découvrir notre belle région.

Je vais déjà vous en donner une, avec un territoire très nature, parfait pour une mise au vert d’une semaine : le Parc naturel régional de l’Avesnois. Situé au sud du département du Nord, longeant la frontière belge il vous séduira par son patrimoine et l’architecture de ses villes et villages.

Envie de nature ? Bienvenue au paradis : ) Des prairies bocagères, des forêts de feuillus (la magnifique Forêt de Mormal), des vergers, de douces rivières, des moulins au bord de l’eau…Il y a aussi le domaine du Val Joly qui est une grande base de loisirs nature qui propose des hébergements au coeur du parc de l’Avesnois.

Envie de culture ? Ici les musées sont nombreux et originaux. Je vous conseille le Forum antique de Bavay qui vous fera découvrir l’une des places fortes de l’empire gallo romain, le musée d’art contemporain Musverre dont on ne s’attendrait pas à voir les magnifiques collections ici, l’écomusée du textile et de la vie sociale de Fourmies pour une visite très instructive et ludique avec les enfants.

Et pour les gourmands, l’Avesnois c’est aussi le pays du Maroilles et des pommes : )


Val Joly

La Dordogne et le Périgord du nord au sud

Une autre région au top pour une semaine au vert est la Dordogne.

La preuve elle cumule les prix. On y trouve quand même 10 villages labellisés « Plus Beaux Villages de France » : un bon indicateur ! De plus, la vallée de la Dordogne est classée Réserve Mondiale de la Biosphère par l’Unesco.

Une région parfaite pour des randonnées de forêts en abbayes oubliées en passant par les châteaux majestueux.

Si vous débutez votre périple par le nord, vous serez en Périgord Vert. Vous pourrez flaner dans Saint Jean de Côle, et découvrir le Château de la Marthonie et l’église Saint Jean Baptiste.

Mais j’avoue, j’ai une petite préférence pour le Périgord Noir au sud du département. Autour de la belle Sarlat, de nombreux villages charmants et aussi les célèbres grottes de Lascaux pour un retour dans le passé…

Au coeur de la Vallée de la Dordogne, vous pourrez faire une douce balade en canoë pour découvrir ses villages typiques.

Amoureux de vins ? Alors rendez-vous dans les vignobles du Bergeracois pour déguster un verre de Monbazillac de de Pécharmant. (avec modération et tout et tout ^^)


Le Luberon

Une autre région souvent délaissée pour ses voisines plus touristiques : le Luberon. Ici non seulement vous serez au vert, mais aussi au soleil. En effet, le Parc Naturel du Luberon bénéficie de la douceur du climat méditerranéen. De quoi passer des vacances à la campagne au top.

Le Luberon est un massif des Préalpes situé en Provence, entre les départements de Vaucluse et des Alpes de Haute Provence.

Passionnés d’architecture rural ? Les séduisants villages bâtis en hauteur que sont Bonnieux, Menerbes ou Gordes vont vous séduire.

Le Luberon c’est aussi les anciennes carrières d’ocres de Roussillon à Gignac : des sentiers de randonnées où les anciens gisements sont aujourd’hui un lieu de promenade envoutant pour les touristes.

Bref le charme de la Provence, avec beaucoup moins de touristes.









L’Alsace et la route des vins

L’Alsace est une région assez petite niveau superficie, mais aux paysages variés.

L’un des itinéraire classique pour la visiter est celui de la Route des Vins d’Alsace. Du nord au sud cet itinéraire compte 170 km : pourquoi ne pas tenter l’aventure en vélo ?

Vous commencerez votre périple par le nord de l’Alsace avec Wissembourg et et l’Abbatiale Saint Pierre et Saint Paul, aux portes du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.

Continuez la route par Cleebourg, haut lieu historique viticole, où les premières vignes ont été plantées au VIIIème siècle. Tous les cépages alsaciens y sont : Sylvaner, Pinot (Blanc, Noir et Gris), Riesling, Muscat et Gewurztraminer.

Amoureux de belles voitures ? Rendez-vous à Molsheim, berceau d’Ettore Bugatti et de ses véhicules de prestiges (il y a même un festival dans la ville chaque année en septembre).

Une autre ville sur votre route que j’avais eu le plaisir de visiter il y a quelques années et que je vous conseille : Obernai et ses remparts.

La Route des Vins, c’est aussi de très beaux châteaux comme celui du Haut Koenigsbourg

Il vous faudra aussi vous arrêter à Colmar pour voguer sur les canaux romantiques de la Petite Venise.

En vrai, il y a tant d’autres choses à voir sur cette route, vous en seriez étonné. L’Alsace est loin d’être une petite région touristique même si elle est trop rarement retenue dans les check list d’été.



Alsace

Voilà une liste non exhaustive d’idées de vacances à la campagne en France. Vous en avez déjà testé certaines ? Vous en voyez d’autres ? Dites nous tout !

5 jours à New York avec un petit budget

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les escapades en couple ou entre amis
  • Les city trip
  • Voyager av ec un budget serré

Le contexte

New York…New York…Ah rien qu’à l’évocation de cette ville j’imagine que tout un tas d’images vous vient en tête. Pour certains ça sera Time Square et ses lumières, pour d’autres le mythique Central Park et enfin pour les plus cinéphiles d’entre vous, cela sera surement le pont de Brooklyn. Mais alors que faire en seulement 5 jours dans cette ville aux (trop) nombreuses opportunités ? Nous nous sommes rendus à New York pour la 1ère fois en 2011. Nous étions jeunes (!) et sans enfant. Du coup, notre but était d’en voir un maximum sur le peu de temps que nous avions sur place avec un budget plutôt réduit. Ce qui veut dire beaucoup de marche et un maximum de d’activités gratuites.
Voici l’itinéraire que nous avons suivi
!  


5 jours à New York // Jour 1 : Central Park et Theater District

Pour la culture : MET (Metropolitan Museum of Art) : nous ne voulions pas forcément visiter tous les musées de la ville, mais celui-ci nous semblait être un incontournable. En plus de ces expositions permanentes ultra complètes, nous avons pu accéder à la retrospective Alexander McQueen qui nous en a mis plein les yeux (ok surtout à moi ! )  En sortant nous avons poussé jusqu’au Guggenheim juste pour prendre en photo son architecture si reconnaissable. 
 

Pour se ressourcer : Central Park, vous êtes entourés par les sportifs plus ou moins confirmés et les familles. Pour un vrai bol d’air et un bout de nature au coeur de la ville !
Pour les yeux (gratuit!) Ensuite nous avons remonté la 5ème avenue pour retourner vers Times Square. Au passage nous avons croisé la Cathédral St Patrick, le Trump Building, le FlatIron Building, l’Empire Sate Bulding et le Rockfeller Center (pas forcément dans cet ordre, mais vous ne m’en voudrez pas si mes souvenirs ne sont pas exacts ; )

 




New York en 5 jours //
Jour 2 : Lower Manhattan, Chinatown, Tribeca et Soho

Pour les yeux (gratuit) : Objectif du jour : voir la Statue de la Liberté. Nous n’avions pas forcément le budget pour la croisière « officielle ». Du coup, nous avons suivi un bon plan qui consiste à prendre un ferry au départ de South Ferry vers Staten Island. Il s’agit d’un service gratuit qui permet de faire juste l’aller retour vers Staten Island et au passage de voir la fameuse Miss Liberty. Pour tout vous dire, il faisait très moche (on nous avait vendu mai comme la meilleure période pour visiter New York, apparemment ca ne nous concernait pas ; ), tellement moche que le brouillard a tout gâché, et que nous n’avons pour ainsi dire rien vu. Bon la balade était sympa quand même, mais selon la période ne comptez pas que sur cette technique si vous tenez vraiment à la voir. 

Pour l’émotion : au retour de notre non vision de la statue de la Liberté, nous traversons Wall Street par Liberty Street en direction de Groud Zéro. En 2011, le site est en reconstruction. Si le petit mémorial gratuit nous touche un peu, le côté chantier du site n’invite pas vraiment à l’émotion. Cela dit, les choses seront différentes lors de notre visite de 2018. 

Pour le shopping : Nous passons ensuite par Fulton Street pour arriver vers South Street Seaport. Il s’agit du port historique de la ville, avec ses bâtiments du 18ème siècle aujourd’hui transformés en boutiques et restaurants. Un vrai coup de coeur pour nous !  C’est là que je trouverai la robe pour le mariage de ma meilleure amie qui se mariait quelques mois plus tard. D’ailleurs on continue ensuite le shopping en poursuivant notre route par Chinatown (pour les souvenirs), Tribeca et bien entendu SOHO. 






New York en 5 jours // Jour 3 : Meatpacking District et East Village

Parce qu’il faut y être : Nous visitons aujourd’hui le quartier West Village et plus particulièrement le Meatpacking District. Il s’agit en 2011 du quartier le plus en vogue de Manhattan. C’est l’ancien quartier des abattoir qui est aujourd’hui le lieu où les New Yorkais aiment se ressourcer et vivre. Pour les gourmands, on vous conseille le Chelsea Market, un urban food court ou vous pourrez vous restaurer comme il se doit, dans une ambiance de marché couvert aux accents industriels. Après cette pause culinaire, une petite marche sur le High Line (anciennes voies ferrées aériennes aujourd’hui désaffectées et aménagées pour la promenade)  Une balade de 2 km facile et agréable par beau temps. 

Parce qu’il fait bon y être : plus à l’est, nous partons à la découverte de l’East Side : ses petits magasins, ses friperies, ses bars en sous sol. Ici aussi, un vrai coup de coeur pour ce quartier où il semble vraiment faire bon vivre. C’est d’ailleurs dans ce quartier que nous assistons à un célèbre spectacle du Off Broadway :STOMP. Nous y sommes d’ailleurs retourné en 2018, et encore une fois, nous avons adoré. Petits ou grands, pour sur vous allez craquer pour ce spectacle à la fois drôle et très bien ficelé. Encore une fois, un bon plan si vous voulez voir un spectacle à New York sans pour autant y laisser toutes vos économies.



New York en 5 jours // Jour 4 : Midtown

Pour les yeux (en sous sol) : Même si nous n’avions pas de train à prendre, nous avons voulu voir l’emblématique Grand Central Terminal. Il s’agit de la plus grande gare ferroviaire au monde et le lieu vaut la visite (gratuite) que ce soit pour son ambiance ou son architecture. Et puis c’est un autre lieu souvent à l’honneur dans les productions américaines, alors forcément, on avait envie de le voir en vrai. Et puis, ce lieu est vraiment magique  et vous pouvez en faire l’expérience : si vous murmurez quelque chose dans un coin de la Whispering Gallery, on pourra vous entendre de l’autre côté du couloir. Très amusant !  
Pour les yeux (dans les airs) : Après avoir plongé dans l’ambiance de Grand Central, nous choisissons de prendre de la hauteur en visitant un autre lieu emblématique de New York : Empire State Bulding. Notre chambre d’hôtel avait une vue directe sur le bâtiment, et nous ne voulions pas partir sans y être allés. Le matin il faisait vraiment trop moche (comme sur le reste du séjour à vrai dire) et nous avons donc décidé d’y aller en fin d’après midi car le soleil était de retour. Enfin, il semblait être de retour. Car une fois les 86 étages menant à l’observatoire montés (en ascenseur je vous rassure), la vue était loin d’être aussi whaou que promis : la brume réduisait nettement la visibilité et en plus il pleuvait un peu. Mais bon, évidemment, cela reste à faire.  




New York en 5 jours /
Jour 5 : un retour en douceur

Nous sommes restés 5 jours. Mais croyez le ou pas, j’ai arrêté d’écrire à un moment. Pourquoi ? Aucune idée. ; ) Mais après concertation, il nous semble que le dernier jour nous étions resté dans notre quartier pour profiter une dernière fois de l’ambiance New Yorkaise et faire nos derniers achats en attendant notre vol retour.







Pour réaliser cet itinéraire, hors nourriture, boissons et shopping évidemment, il vous en coûtera environs 160 $ par personne (finalement juste la visite du MET, de l’Empire State Building et le show STOMP) + 5 $ de métro. La preuve que visiter New York ne revient pas forcément si cher que cela. C’est clairement une ville qui a beaucoup à offrir gratuitement !  

7 jours en Algarve au Portugal

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les paysages de bord de mer
  • Le soleil
  • Avoir un rythme mêlant découvertes et repos

Le contexte

Visiter le Portugal nous titille depuis un petit moment. Il y a quelques années, mon papa travaillait à la frontière portugaise, mais nous n’avions pas pu y aller pour raison pro. Ensuite nous avons pensé à Lisbonne, pour un week-end en amoureux…Mais Bibouclette est arrivée. Justement, c’est un peu elle qui nous a refait pensé au Portugal. Pour Bibouclette, de vraies vacances c’est : partir en avion (mais que le vol ne soit pas trop long), avoir du soleil sur place ( pour mettre des robes légères ) et aller à la piscine (critère indiscutable) . Sachant que nous voulions partir en mai ou juin, nous devions miser sur le sud de l’Europe. Comme nous avions envie de « vraies » vacances nous aussi, en mode farniente, tout en ayant quand même de belles visites à faire (on se refait pas), nous avons opté pour ce pays qui nous appelait depuis un moment déjà et sa région la plus au sud : l’Algarve !


Quelle période pour un séjour en Algarve au Portugal ?

Le sud du Portugal et la région de l’Algarve, bénéficie d’un climat très clément toute l’année. Le printemps (de mars à juin) et l’automne (septembre et octobre) semblent cependant les meilleures saisons pour partir dans cette région portugaise.

En partant un peu hors saison vous profiterez au mieux de la région en évitant les hordes de touristes.


plage portugal

Comment se rendre en Algarve ?

L’aéroport principal de la zone est celui de Faro.

En France, vous pouvez trouver de nombreux vols directs pour cette destination, notamment au départ de : Paris, Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse.

De Belgique, les vols directs sont assurés au départ de Bruxelles par Ryanair et Brussels Airlines.

De Suisse vous pourrez partir des aéroports de Genève, Bale et Zurich.



avion portugal
Portugal sauvage

Road trip ou point de chute unique pour visiter l’Algarve ?

Contrairement à notre voyage en Ecosse à la même période l’an dernier, nous ne voulions pas de voyage itinérant. On adore toujours ça et on rêve toujours de faire notre road trip en Combi. Mais comme dit plus haut, on voulait se reposer. Par contre clairement, rester à la piscine pendant une semaine, impossible pour nous ! Il fallait donc qu’on puisse bouger facilement sur place. A notre habitude, nous avons donc opté pour la location de voiture. Notre vol retour étant tôt le matin, nous ne voulions pas plus de 45 min de route entre notre hébergement et l’aéroport. Alors franchement, j’ai beaucoup hésité. Entre l’appart et l’hôtel, entre le logement seul et le all in (oui,vraiment on avait besoin de repos, et ceux qui me connaissent savent que je fais tout pour éviter de préparer à manger), entre l’est, le centre et l’ouest de l’Algarve. Disons que pour le coup, le road trip m’aurait aidé, car j’aurai réservé un hébergement dans chaque secteur ! 

Finalement, mes beaux-parents s’étant rendu dans la région l’an dernier, leurs indications m’ont décidé sur le secteur : indéniablement c’est l’est sauvage qui nous correspondait. Pour le type de logement, nous avons choisi une sorte de compromis : un appart hôtel sur Airbnb. Les avantages de l’appart (indépendance et coup réduit par la préparation des repas, même si ce critère n’était pas mon préféré), et ceux de l’hôtel (animations et piscines). Pour avoir testé ce type de logement l’an dernier aussi aux Canaries, je pense que c’est le mieux avec des enfants. 

En plus de répondre à nos critères, notre logement avait une vue mer, et ça c’est un vrai plus dont nous n’avions pas profité depuis un moment ! Je vous laisse découvrir notre logement ici  : Appart au Golden Club Cabanas ! Ah oui, et si vous n’êtes pas encore inscrit sur Airbnb, faites-le ici et gagnez 35€ ! 


Quelles sont les villes principales à visiter en Algarve ?

Vous trouverez plus de détails dans notre article sur l’itinéraire que nous avons suivi.

Mais les villes principales à visiter en Algarve sont : Faro, Tavira, Cacela Vehla, Lagos, Ponta de Piedade, Olhao, Albufeira, Vilamoura.

Autant de villes et autant d’ambiances différentes !

tavira portugal



Quel budget pour un séjour en Algarve ?

Je n’avais pas tenu de budget très précis pour ce voyage (pourquoi, aucune idée ^^) Mais j’ai quand même le détail des principaux postes de dépense.

Comme toujours, ce sont les tarifs que j’ai réussi à trouvé à un moment donné. Bien sûr, je trouverai peut être plus cher aujourd’hui…ou moins cher ; )

Mais le détail ci-dessous vous donnera quand même une petite idée de base : )




logement algarve

Faisons nos comptes…Voici le détail des différents postes de dépense

Soit un budget total de 870 € pour 1 séjour d’une semaine pour 2 adultes et 1 enfant en Algarve.

On espère que cet article vous aura permis de vous faire un premier avis sur cette jolie région qu’est l’Algarve au Portugal

5 jours à New York en famille

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les escapades en famille
  • Les city trip
  • Les escapades en famille

Le contexte

5 jours à New York. C’est le temps idéal pour pouvoir découvrir cette ville. En vrai, vous en aurez probablement juste un aperçu et il vous faudra y revenir ^^ Mais promis, en 5 jours à New York, vous pourrez voir déjà tant de choses ! Dans le cadre de notre road trip de 10 jours sur la côte est des Etats Unis, nous avons décidé de rester dans cette villes quelques jours pour la faire découvrir à Bibouclette pour qui c’était le premier voyage outre atlantique. Une découverte ludique de la ville qui a mêlé les bases et quelques escapades plus originales.


New York en 5 jours /
Jour 1 : Central Park, Upper East Side et Theater District

A peine atterris et nos bagages déposés à l’hôtel, nous décidons de marcher un peu et de commencer notre exploration. Le Riverside Tower Hôtel où nous logeons est situé dans l’Upper West Side. Un quartier plutôt tranquille et résidentiel que nous choisissons de traverser pour nous rendre à Central Park. En gros, c’est au bout de la rue, sauf que les rues sont longues à NYC ; ) Le temps est mitigé, mais il fait bon, et en cette fin d’après midi les animations et coureurs sont nombreux dans le parc. 

Bibouclette cherche les aires de jeux pendant que je pars à la recherche de Strawberry Field, ce lieu hommage à John Lennon au coeur de Central Parc. Je trouve assez facilement (Google Map et mon forfait Free sont clairement mes meilleurs amis) et je peux faire ma petite photo clin d’oeil pour mon Daddy, fan des Beattles. 

Nous traversons ensuite Central Parc d’ouest en est direction l’Upper East Side et  la recherche de l’arrêt du Roosevelt Island Tramway.Nous voulons profiter de la vue qu’offre ce téléphérique sur New York au couché du soleil. Pour le coup c’est une activité presque gratuite (le prix d’un ticket de métro si vous n’avez pas la carte illimitée) et plutôt sympa et rapide. En bref parfait pour un premier point de vue aérien de New York sans trop d’effort lorsqu’on vient d’aterrir. 

Après un aller retour rapide (nous n’avons pas visité Roosevelt Island car il était déjà tard), nous partons direction Times Square pour nous plonger à 100 % dans l’ambiance New Yorkaise by night et prendre un premier repas bien mérité. Nous trouvons un food truck avec une partie terrasse en plein milieu de Times Square et nous dévorons notre premier repas au coeur de l’ambiance new yorkaise. 



New York ciel

New York en 5 jours /
Jour 2 : Upper West Side et Croisière

Que faire à New York lorsque le ciel est à la pluie ? Opter pour l’un de ses nombreux musées ! Pour nous ça sera le Musée dʼHistoire Naturelle situé dans l’Upper West Side tout proche de notre camp de base ! La Nuit au Musée avec Ben Stiller ça vous parle ? Alors rendez-vous à l’angle de Central Park et de la 79th pour monter les marches de ce musée mythique et surtout découvrir ses collections incroyables qui plairont à tous. Attention l’accès à la partie planétarium et aux expositions temporaires n’est pas compris dans le ticket d’entrée de base. 

L’après midi nous décidons de faire une activité au grand air car le soleil est revenu : c’est parti pour une croisière à la découverte de la Skyline de Manhattan. Empire State Building, Freedom Tower, pont de Brooklyn et bien sûr la Statue de la Liberté se dressent fièrement devant nous ! De belles images et un moment de fraicheur sur l’eau qui fait du bien dans nos chaudes journées New Yorkaises. 





musée histoire naturelle New York
skyline New York


New York en 5 jours /
Jour 3 : Brooklyn : Coney Island et Luna Park

Saviez-vous qu’on peut aller à la plage à New York ? Située à 1h de métro de Manhattan, à la point sud de Brooklyn, la promenade deConey Island vous transportera dans un univers complètement différent de la ville. Les plages sont grandes et vous profiterez des vestiaires et douches gratuitement. Prévoyez tout de même une paire de chaussures de plage, car sans être un dépotoir, nous avons vu pas mal de bouts de verre dans le sable. 

Après cette pause fraicheur, rendez-vous  au Luna Park pour un tour à la fête foraine ! Et oui, Coney Island est vraiment le lieu pour passer un bon moment en famille du printemps à l’automne. Au Luna Park vous trouverez de nombreuses attractions différentes pour tous les âges. Elles sont classées par catégories allant de Extreme Thrill (« tu vas avoir super méga peur attention ») en passant High Thrill (« c’est déjà pas mal ») à Mild Thrill (« ça va tranquille »). L’entrée est gratuite mais évidemment il faudra payer pour faire les attractions. Je vous conseille de prendre un pass pour la journée (de 29 à 69 $)  qui vous permettra de faire les attractions en illimité et ainsi de profiter au maximum du parc ! 

Coney Island new york


New York en 5 jours /
Jour 4 : Upper West Side, Midtown et Brooklyn

Généralement, lorsqu’on pense running à New York, on pense Central Park. Je voulais vraiment y courir, mais mon hôtel était juste à côté du Riverside Park, alors je me suis dit qu’il fallait le tester. Situé dans l’Upper West Side et longeant l’Hudson, Riverside Park court sur 6 km de long. J’ai adoré courir ici car courir près de l’eau est toujours un plaisir pour moi, et c’était top de le faire avec de vrais New Yorkais à 6H30 avant leur départ au travail ; ) 

Après le petit déjeuner, nous redescendons vers Midtown pour tester un point de vue bien connu de New York : Top of The Rock. Situé tout en haut du Rockefeller Center il vous offre une vue panoramique sur la ville et sur l’Empire State Building en haut duquel nous étions montés en 2011. Après avoir fait les 2, nous vous conseillons de faire plutôt le Top of the Rock si vous deviez n’en choisir qu’un. 

Une fois redescendus, nous filons de nouveau vers Brooklyn (autre coup de coeur de ce voyage), pour visiter le quartier Bushwick. Haut lieu du street art New Yorkais, vous pourrez y découvrir de magnifiques et immenses oeuvres urbaines comme les Biboux en raffolent ! Pour le coup, une belle promenade entièrement gratuite où vous pourrez même rencontrer et féliciter les artistes en direct (comme ça a été le cas pour nous!) 




Bushwick new york


New York en 5 jours /
Jour 5 : Financial District et East Village

Pour le dernier jour complet sur place, nous prenons le métro en direction du Financial District. Le but premier, car il pleut averse et Bibouclette veut faire du shopping (et oui à 5 ans…lol) est de nous mettre à l’abri chez Century 21.Notre séance shopping terminée, et le soleil étant revenu, nous marchons tout droit et sur quelques centaines de mètres vers un lieu qui ne devraient pas exister : Ground Zéro. Si nous n’avions pas ressenti d’émotion particulière il y a 7 ans lorsque le site était encore en travaux, les choses sont complètement différentes aujourd’hui. Devant les bassins autour desquels sont inscrits le nom de toutes les victimes des attentats du 11 septembre, l’émotion est palpable, la notre y compris. Le temps est clairement au recueillement. Mais il faut aussi expliquer l’inexplicable à Bibouclette qui voit et cherche à comprendre l’émotion dans nos yeux. 

L’après-midi nous changeons complétement d’ambiance puisque nous allons dans l’East Village. Un quartier que nous avions déjà eu l’occasion de visité en 2011 et que  nous retrouvons avec plaisir. Une ambiance décontractée et jeune et surtout le quartier de notre spectacle new yorkais de coeur : STOMP. Nous voila donc de retour face à la troupe de Stomp pour un super spectacle que nous avons pris grand plaisir à faire découvrir à Bibouclette et auquel elle a vraiment accroché ! Bref, la boucle est bouclée ! 





east village

Voila un autre itinéraire que celui de 2011 que nous avons adoré faire découvrir à Bibouclette. Alors niveau budget nous étions un peu plus large que la première fois, mais nous n’avons pas abusé pour autant, et surtout nous avons réussi à économiser de l’argent sur le budget activité. Comment ? Grâce notamment au PASS EXPLORER de Ceetiz . Nous avons choisi le pass 5 activités qui était à 281 € pour 2 adultes et 1 enfant. Cela nous a permis de visiter le Musée d’Histoire Naturelle, le Top of the Rock, et de profiter de la croisière et de notre journée au Luna Park. Au total nous avons économisé pratiquement 50 % sur le prix de nos entrées. Un vrai bon plan donc ! Entre les pass et les entrées pour Stomp, notre budget était de 185 € par personne. Si j’ajoute le métro nous sommes à 215 €. Finalement pas super élevé par rapport à tout ce que nous avons fait sur place !