5 jours à New York avec un petit budget

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les escapades en couple ou entre amis
  • Les city trip
  • Voyager av ec un budget serré

Le contexte

New York…New York…Ah rien qu’à l’évocation de cette ville j’imagine que tout un tas d’images vous vient en tête. Pour certains ça sera Time Square et ses lumières, pour d’autres le mythique Central Park et enfin pour les plus cinéphiles d’entre vous, cela sera surement le pont de Brooklyn. Mais alors que faire en seulement 5 jours dans cette ville aux (trop) nombreuses opportunités ? Nous nous sommes rendus à New York pour la 1ère fois en 2011. Nous étions jeunes (!) et sans enfant. Du coup, notre but était d’en voir un maximum sur le peu de temps que nous avions sur place avec un budget plutôt réduit. Ce qui veut dire beaucoup de marche et un maximum de d’activités gratuites.
Voici l’itinéraire que nous avons suivi
!  


5 jours à New York // Jour 1 : Central Park et Theater District

Pour la culture : MET (Metropolitan Museum of Art) : nous ne voulions pas forcément visiter tous les musées de la ville, mais celui-ci nous semblait être un incontournable. En plus de ces expositions permanentes ultra complètes, nous avons pu accéder à la retrospective Alexander McQueen qui nous en a mis plein les yeux (ok surtout à moi ! )  En sortant nous avons poussé jusqu’au Guggenheim juste pour prendre en photo son architecture si reconnaissable. 
 

Pour se ressourcer : Central Park, vous êtes entourés par les sportifs plus ou moins confirmés et les familles. Pour un vrai bol d’air et un bout de nature au coeur de la ville !
Pour les yeux (gratuit!) Ensuite nous avons remonté la 5ème avenue pour retourner vers Times Square. Au passage nous avons croisé la Cathédral St Patrick, le Trump Building, le FlatIron Building, l’Empire Sate Bulding et le Rockfeller Center (pas forcément dans cet ordre, mais vous ne m’en voudrez pas si mes souvenirs ne sont pas exacts ; )

 




New York en 5 jours //
Jour 2 : Lower Manhattan, Chinatown, Tribeca et Soho

Pour les yeux (gratuit) : Objectif du jour : voir la Statue de la Liberté. Nous n’avions pas forcément le budget pour la croisière « officielle ». Du coup, nous avons suivi un bon plan qui consiste à prendre un ferry au départ de South Ferry vers Staten Island. Il s’agit d’un service gratuit qui permet de faire juste l’aller retour vers Staten Island et au passage de voir la fameuse Miss Liberty. Pour tout vous dire, il faisait très moche (on nous avait vendu mai comme la meilleure période pour visiter New York, apparemment ca ne nous concernait pas ; ), tellement moche que le brouillard a tout gâché, et que nous n’avons pour ainsi dire rien vu. Bon la balade était sympa quand même, mais selon la période ne comptez pas que sur cette technique si vous tenez vraiment à la voir. 

Pour l’émotion : au retour de notre non vision de la statue de la Liberté, nous traversons Wall Street par Liberty Street en direction de Groud Zéro. En 2011, le site est en reconstruction. Si le petit mémorial gratuit nous touche un peu, le côté chantier du site n’invite pas vraiment à l’émotion. Cela dit, les choses seront différentes lors de notre visite de 2018. 

Pour le shopping : Nous passons ensuite par Fulton Street pour arriver vers South Street Seaport. Il s’agit du port historique de la ville, avec ses bâtiments du 18ème siècle aujourd’hui transformés en boutiques et restaurants. Un vrai coup de coeur pour nous !  C’est là que je trouverai la robe pour le mariage de ma meilleure amie qui se mariait quelques mois plus tard. D’ailleurs on continue ensuite le shopping en poursuivant notre route par Chinatown (pour les souvenirs), Tribeca et bien entendu SOHO. 






New York en 5 jours // Jour 3 : Meatpacking District et East Village

Parce qu’il faut y être : Nous visitons aujourd’hui le quartier West Village et plus particulièrement le Meatpacking District. Il s’agit en 2011 du quartier le plus en vogue de Manhattan. C’est l’ancien quartier des abattoir qui est aujourd’hui le lieu où les New Yorkais aiment se ressourcer et vivre. Pour les gourmands, on vous conseille le Chelsea Market, un urban food court ou vous pourrez vous restaurer comme il se doit, dans une ambiance de marché couvert aux accents industriels. Après cette pause culinaire, une petite marche sur le High Line (anciennes voies ferrées aériennes aujourd’hui désaffectées et aménagées pour la promenade)  Une balade de 2 km facile et agréable par beau temps. 

Parce qu’il fait bon y être : plus à l’est, nous partons à la découverte de l’East Side : ses petits magasins, ses friperies, ses bars en sous sol. Ici aussi, un vrai coup de coeur pour ce quartier où il semble vraiment faire bon vivre. C’est d’ailleurs dans ce quartier que nous assistons à un célèbre spectacle du Off Broadway :STOMP. Nous y sommes d’ailleurs retourné en 2018, et encore une fois, nous avons adoré. Petits ou grands, pour sur vous allez craquer pour ce spectacle à la fois drôle et très bien ficelé. Encore une fois, un bon plan si vous voulez voir un spectacle à New York sans pour autant y laisser toutes vos économies.



New York en 5 jours // Jour 4 : Midtown

Pour les yeux (en sous sol) : Même si nous n’avions pas de train à prendre, nous avons voulu voir l’emblématique Grand Central Terminal. Il s’agit de la plus grande gare ferroviaire au monde et le lieu vaut la visite (gratuite) que ce soit pour son ambiance ou son architecture. Et puis c’est un autre lieu souvent à l’honneur dans les productions américaines, alors forcément, on avait envie de le voir en vrai. Et puis, ce lieu est vraiment magique  et vous pouvez en faire l’expérience : si vous murmurez quelque chose dans un coin de la Whispering Gallery, on pourra vous entendre de l’autre côté du couloir. Très amusant !  
Pour les yeux (dans les airs) : Après avoir plongé dans l’ambiance de Grand Central, nous choisissons de prendre de la hauteur en visitant un autre lieu emblématique de New York : Empire State Bulding. Notre chambre d’hôtel avait une vue directe sur le bâtiment, et nous ne voulions pas partir sans y être allés. Le matin il faisait vraiment trop moche (comme sur le reste du séjour à vrai dire) et nous avons donc décidé d’y aller en fin d’après midi car le soleil était de retour. Enfin, il semblait être de retour. Car une fois les 86 étages menant à l’observatoire montés (en ascenseur je vous rassure), la vue était loin d’être aussi whaou que promis : la brume réduisait nettement la visibilité et en plus il pleuvait un peu. Mais bon, évidemment, cela reste à faire.  




New York en 5 jours /
Jour 5 : un retour en douceur

Nous sommes restés 5 jours. Mais croyez le ou pas, j’ai arrêté d’écrire à un moment. Pourquoi ? Aucune idée. ; ) Mais après concertation, il nous semble que le dernier jour nous étions resté dans notre quartier pour profiter une dernière fois de l’ambiance New Yorkaise et faire nos derniers achats en attendant notre vol retour.







Pour réaliser cet itinéraire, hors nourriture, boissons et shopping évidemment, il vous en coûtera environs 160 $ par personne (finalement juste la visite du MET, de l’Empire State Building et le show STOMP) + 5 $ de métro. La preuve que visiter New York ne revient pas forcément si cher que cela. C’est clairement une ville qui a beaucoup à offrir gratuitement !  

7 jours en Algarve au Portugal

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les paysages de bord de mer
  • Le soleil
  • Avoir un rythme mêlant découvertes et repos

Le contexte

Visiter le Portugal nous titille depuis un petit moment. Il y a quelques années, mon papa travaillait à la frontière portugaise, mais nous n’avions pas pu y aller pour raison pro. Ensuite nous avons pensé à Lisbonne, pour un week-end en amoureux…Mais Bibouclette est arrivée. Justement, c’est un peu elle qui nous a refait pensé au Portugal. Pour Bibouclette, de vraies vacances c’est : partir en avion (mais que le vol ne soit pas trop long), avoir du soleil sur place ( pour mettre des robes légères ) et aller à la piscine (critère indiscutable) . Sachant que nous voulions partir en mai ou juin, nous devions miser sur le sud de l’Europe. Comme nous avions envie de « vraies » vacances nous aussi, en mode farniente, tout en ayant quand même de belles visites à faire (on se refait pas), nous avons opté pour ce pays qui nous appelait depuis un moment déjà et sa région la plus au sud : l’Algarve !


Quelle période pour un séjour en Algarve au Portugal ?

Le sud du Portugal et la région de l’Algarve, bénéficie d’un climat très clément toute l’année. Le printemps (de mars à juin) et l’automne (septembre et octobre) semblent cependant les meilleures saisons pour partir dans cette région portugaise.

En partant un peu hors saison vous profiterez au mieux de la région en évitant les hordes de touristes.


plage portugal

Comment se rendre en Algarve ?

L’aéroport principal de la zone est celui de Faro.

En France, vous pouvez trouver de nombreux vols directs pour cette destination, notamment au départ de : Paris, Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse.

De Belgique, les vols directs sont assurés au départ de Bruxelles par Ryanair et Brussels Airlines.

De Suisse vous pourrez partir des aéroports de Genève, Bale et Zurich.



avion portugal
Portugal sauvage

Road trip ou point de chute unique pour visiter l’Algarve ?

Contrairement à notre voyage en Ecosse à la même période l’an dernier, nous ne voulions pas de voyage itinérant. On adore toujours ça et on rêve toujours de faire notre road trip en Combi. Mais comme dit plus haut, on voulait se reposer. Par contre clairement, rester à la piscine pendant une semaine, impossible pour nous ! Il fallait donc qu’on puisse bouger facilement sur place. A notre habitude, nous avons donc opté pour la location de voiture. Notre vol retour étant tôt le matin, nous ne voulions pas plus de 45 min de route entre notre hébergement et l’aéroport. Alors franchement, j’ai beaucoup hésité. Entre l’appart et l’hôtel, entre le logement seul et le all in (oui,vraiment on avait besoin de repos, et ceux qui me connaissent savent que je fais tout pour éviter de préparer à manger), entre l’est, le centre et l’ouest de l’Algarve. Disons que pour le coup, le road trip m’aurait aidé, car j’aurai réservé un hébergement dans chaque secteur ! 

Finalement, mes beaux-parents s’étant rendu dans la région l’an dernier, leurs indications m’ont décidé sur le secteur : indéniablement c’est l’est sauvage qui nous correspondait. Pour le type de logement, nous avons choisi une sorte de compromis : un appart hôtel sur Airbnb. Les avantages de l’appart (indépendance et coup réduit par la préparation des repas, même si ce critère n’était pas mon préféré), et ceux de l’hôtel (animations et piscines). Pour avoir testé ce type de logement l’an dernier aussi aux Canaries, je pense que c’est le mieux avec des enfants. 

En plus de répondre à nos critères, notre logement avait une vue mer, et ça c’est un vrai plus dont nous n’avions pas profité depuis un moment ! Je vous laisse découvrir notre logement ici  : Appart au Golden Club Cabanas ! Ah oui, et si vous n’êtes pas encore inscrit sur Airbnb, faites-le ici et gagnez 35€ ! 


Quelles sont les villes principales à visiter en Algarve ?

Vous trouverez plus de détails dans notre article sur l’itinéraire que nous avons suivi.

Mais les villes principales à visiter en Algarve sont : Faro, Tavira, Cacela Vehla, Lagos, Ponta de Piedade, Olhao, Albufeira, Vilamoura.

Autant de villes et autant d’ambiances différentes !

tavira portugal



Quel budget pour un séjour en Algarve ?

Je n’avais pas tenu de budget très précis pour ce voyage (pourquoi, aucune idée ^^) Mais j’ai quand même le détail des principaux postes de dépense.

Comme toujours, ce sont les tarifs que j’ai réussi à trouvé à un moment donné. Bien sûr, je trouverai peut être plus cher aujourd’hui…ou moins cher ; )

Mais le détail ci-dessous vous donnera quand même une petite idée de base : )




logement algarve

Faisons nos comptes…Voici le détail des différents postes de dépense

Soit un budget total de 870 € pour 1 séjour d’une semaine pour 2 adultes et 1 enfant en Algarve.

On espère que cet article vous aura permis de vous faire un premier avis sur cette jolie région qu’est l’Algarve au Portugal

5 jours à New York en famille

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les escapades en famille
  • Les city trip
  • Les escapades en famille

Le contexte

5 jours à New York. C’est le temps idéal pour pouvoir découvrir cette ville. En vrai, vous en aurez probablement juste un aperçu et il vous faudra y revenir ^^ Mais promis, en 5 jours à New York, vous pourrez voir déjà tant de choses ! Dans le cadre de notre road trip de 10 jours sur la côte est des Etats Unis, nous avons décidé de rester dans cette villes quelques jours pour la faire découvrir à Bibouclette pour qui c’était le premier voyage outre atlantique. Une découverte ludique de la ville qui a mêlé les bases et quelques escapades plus originales.


New York en 5 jours /
Jour 1 : Central Park, Upper East Side et Theater District

A peine atterris et nos bagages déposés à l’hôtel, nous décidons de marcher un peu et de commencer notre exploration. Le Riverside Tower Hôtel où nous logeons est situé dans l’Upper West Side. Un quartier plutôt tranquille et résidentiel que nous choisissons de traverser pour nous rendre à Central Park. En gros, c’est au bout de la rue, sauf que les rues sont longues à NYC ; ) Le temps est mitigé, mais il fait bon, et en cette fin d’après midi les animations et coureurs sont nombreux dans le parc. 

Bibouclette cherche les aires de jeux pendant que je pars à la recherche de Strawberry Field, ce lieu hommage à John Lennon au coeur de Central Parc. Je trouve assez facilement (Google Map et mon forfait Free sont clairement mes meilleurs amis) et je peux faire ma petite photo clin d’oeil pour mon Daddy, fan des Beattles. 

Nous traversons ensuite Central Parc d’ouest en est direction l’Upper East Side et  la recherche de l’arrêt du Roosevelt Island Tramway.Nous voulons profiter de la vue qu’offre ce téléphérique sur New York au couché du soleil. Pour le coup c’est une activité presque gratuite (le prix d’un ticket de métro si vous n’avez pas la carte illimitée) et plutôt sympa et rapide. En bref parfait pour un premier point de vue aérien de New York sans trop d’effort lorsqu’on vient d’aterrir. 

Après un aller retour rapide (nous n’avons pas visité Roosevelt Island car il était déjà tard), nous partons direction Times Square pour nous plonger à 100 % dans l’ambiance New Yorkaise by night et prendre un premier repas bien mérité. Nous trouvons un food truck avec une partie terrasse en plein milieu de Times Square et nous dévorons notre premier repas au coeur de l’ambiance new yorkaise. 



New York ciel

New York en 5 jours /
Jour 2 : Upper West Side et Croisière

Que faire à New York lorsque le ciel est à la pluie ? Opter pour l’un de ses nombreux musées ! Pour nous ça sera le Musée dʼHistoire Naturelle situé dans l’Upper West Side tout proche de notre camp de base ! La Nuit au Musée avec Ben Stiller ça vous parle ? Alors rendez-vous à l’angle de Central Park et de la 79th pour monter les marches de ce musée mythique et surtout découvrir ses collections incroyables qui plairont à tous. Attention l’accès à la partie planétarium et aux expositions temporaires n’est pas compris dans le ticket d’entrée de base. 

L’après midi nous décidons de faire une activité au grand air car le soleil est revenu : c’est parti pour une croisière à la découverte de la Skyline de Manhattan. Empire State Building, Freedom Tower, pont de Brooklyn et bien sûr la Statue de la Liberté se dressent fièrement devant nous ! De belles images et un moment de fraicheur sur l’eau qui fait du bien dans nos chaudes journées New Yorkaises. 





musée histoire naturelle New York
skyline New York


New York en 5 jours /
Jour 3 : Brooklyn : Coney Island et Luna Park

Saviez-vous qu’on peut aller à la plage à New York ? Située à 1h de métro de Manhattan, à la point sud de Brooklyn, la promenade deConey Island vous transportera dans un univers complètement différent de la ville. Les plages sont grandes et vous profiterez des vestiaires et douches gratuitement. Prévoyez tout de même une paire de chaussures de plage, car sans être un dépotoir, nous avons vu pas mal de bouts de verre dans le sable. 

Après cette pause fraicheur, rendez-vous  au Luna Park pour un tour à la fête foraine ! Et oui, Coney Island est vraiment le lieu pour passer un bon moment en famille du printemps à l’automne. Au Luna Park vous trouverez de nombreuses attractions différentes pour tous les âges. Elles sont classées par catégories allant de Extreme Thrill (« tu vas avoir super méga peur attention ») en passant High Thrill (« c’est déjà pas mal ») à Mild Thrill (« ça va tranquille »). L’entrée est gratuite mais évidemment il faudra payer pour faire les attractions. Je vous conseille de prendre un pass pour la journée (de 29 à 69 $)  qui vous permettra de faire les attractions en illimité et ainsi de profiter au maximum du parc ! 

Coney Island new york


New York en 5 jours /
Jour 4 : Upper West Side, Midtown et Brooklyn

Généralement, lorsqu’on pense running à New York, on pense Central Park. Je voulais vraiment y courir, mais mon hôtel était juste à côté du Riverside Park, alors je me suis dit qu’il fallait le tester. Situé dans l’Upper West Side et longeant l’Hudson, Riverside Park court sur 6 km de long. J’ai adoré courir ici car courir près de l’eau est toujours un plaisir pour moi, et c’était top de le faire avec de vrais New Yorkais à 6H30 avant leur départ au travail ; ) 

Après le petit déjeuner, nous redescendons vers Midtown pour tester un point de vue bien connu de New York : Top of The Rock. Situé tout en haut du Rockefeller Center il vous offre une vue panoramique sur la ville et sur l’Empire State Building en haut duquel nous étions montés en 2011. Après avoir fait les 2, nous vous conseillons de faire plutôt le Top of the Rock si vous deviez n’en choisir qu’un. 

Une fois redescendus, nous filons de nouveau vers Brooklyn (autre coup de coeur de ce voyage), pour visiter le quartier Bushwick. Haut lieu du street art New Yorkais, vous pourrez y découvrir de magnifiques et immenses oeuvres urbaines comme les Biboux en raffolent ! Pour le coup, une belle promenade entièrement gratuite où vous pourrez même rencontrer et féliciter les artistes en direct (comme ça a été le cas pour nous!) 




Bushwick new york


New York en 5 jours /
Jour 5 : Financial District et East Village

Pour le dernier jour complet sur place, nous prenons le métro en direction du Financial District. Le but premier, car il pleut averse et Bibouclette veut faire du shopping (et oui à 5 ans…lol) est de nous mettre à l’abri chez Century 21.Notre séance shopping terminée, et le soleil étant revenu, nous marchons tout droit et sur quelques centaines de mètres vers un lieu qui ne devraient pas exister : Ground Zéro. Si nous n’avions pas ressenti d’émotion particulière il y a 7 ans lorsque le site était encore en travaux, les choses sont complètement différentes aujourd’hui. Devant les bassins autour desquels sont inscrits le nom de toutes les victimes des attentats du 11 septembre, l’émotion est palpable, la notre y compris. Le temps est clairement au recueillement. Mais il faut aussi expliquer l’inexplicable à Bibouclette qui voit et cherche à comprendre l’émotion dans nos yeux. 

L’après-midi nous changeons complétement d’ambiance puisque nous allons dans l’East Village. Un quartier que nous avions déjà eu l’occasion de visité en 2011 et que  nous retrouvons avec plaisir. Une ambiance décontractée et jeune et surtout le quartier de notre spectacle new yorkais de coeur : STOMP. Nous voila donc de retour face à la troupe de Stomp pour un super spectacle que nous avons pris grand plaisir à faire découvrir à Bibouclette et auquel elle a vraiment accroché ! Bref, la boucle est bouclée ! 





east village

Voila un autre itinéraire que celui de 2011 que nous avons adoré faire découvrir à Bibouclette. Alors niveau budget nous étions un peu plus large que la première fois, mais nous n’avons pas abusé pour autant, et surtout nous avons réussi à économiser de l’argent sur le budget activité. Comment ? Grâce notamment au PASS EXPLORER de Ceetiz . Nous avons choisi le pass 5 activités qui était à 281 € pour 2 adultes et 1 enfant. Cela nous a permis de visiter le Musée d’Histoire Naturelle, le Top of the Rock, et de profiter de la croisière et de notre journée au Luna Park. Au total nous avons économisé pratiquement 50 % sur le prix de nos entrées. Un vrai bon plan donc ! Entre les pass et les entrées pour Stomp, notre budget était de 185 € par personne. Si j’ajoute le métro nous sommes à 215 €. Finalement pas super élevé par rapport à tout ce que nous avons fait sur place ! 

4 bonnes raisons de visiter Varsovie

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les villes encore méconnues
  • L’Europe de l’Est
  • Les escapades petit budget

Le contexte

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que j’ai eu l’occasion de passer 3 jours à Varsovie en avril 2019. Une petite escapade entre copines dont j’avais partagé assez rapidement les photos.  Il est temps maintenant pour moi de vous parler plus en détails de cette bien jolie ville.

C’est parti pour les 4 raisons pour lesquelles vous aussi vous devriez découvrir la capitale polonaise ! 


façade Varsovie
vieille ville Varsovie

La vieille ville de Varsovie : un joyaux reconstruit

La vieille ville de Varsovie, c’est clairement l’image de carte postale qu’on a tous avant d’y avoir posé un pied. J’avoue j’avais un peu peur d’être déçue d’ailleurs, car cela avait l’air trop beau pour être vrai.

En fait, c’est en réalité un peu le cas, car ce quartier historique n’est pas vraiment d’époque. Les jolies ruelles et les façades colorées ne datent pas vraiment du 13ème siècle. Toutes ces ravissantes façades ont été reconstruites après la Seconde Guerre Mondiale qui avait laissé la ville à feu et à sang. Plus de 80 % des bâtiments de la ville ont été détruits pendant la guerre et des centaines de milliers d’habitants furent tués ou massacrés. 

Et pourtant, ce n’est pas du tout une partie de la ville triste ou vivant dans le passé. Quartier historique et touristique certainement. Mais surtout joyeux et romantique à souhait. Bref, indéniablement un joyaux qui a même été promu au Patrimoine Mondial de l’Unesco,c’est dire ! 


Varsovie : une ville à l’histoire puissante

Comme je vous l’expliquais juste avant, Varsovie a clairement été touchée en plein coeur par la guerre. On a pour ainsi dire tenté de rayer la ville et ses habitants de la carte. Et pourtant, elle est toujours là, belle et puissante.
Si vous avez envie d’en savoir plus sur l’histoire de la ville, de comprendre aussi l’histoire de ses habitants et tout ce qui fait ce qu’elle est aujourd’hui, je ne peux que vous conseiller de visiter le Musée de l’Insurrection.

Ouvert depuis 2004, et occupant l’ancienne centrale électrique des tramways de la ville, ce bâtiment de briques rouges réunit des centaines d’objets, de photos, de témoignages audio et vidéos. C’est vraiment une façon très ludique et très complète dans apprendre plus sur le soulèvement armé de 1944. 
Si vous voulez faire la visite par vous-même, je vous conseille tout de même de prendre un audio guide. Mais je dois quand même vous avouer…vous n’aurez peut être pas le courage d’écouter les explications jusqu’à la fin…Les informations données sont hyper (trop ?) complètes et c’est très intéressant. Mais surtout au début, on a perdu pas mal de temps à chercher les numéros qui devaient nous permettre de faire le lien entre les infos audio et ce qui était devant nous. Au bout d’un moment, j’ai abandonné et j’alternais entre balade intuitive et pause sur un banc à écouter l’audio guide ; ) 
Ce qui rend l’explication un peu lassante également, c’est les allers retours entre les différentes époques : à moins d’être vraiment féru d’histoire et/ou très bon en dates, vous risquez comme nous de vous y perdre : (

Mais malgré cela, je garde un très bon souvenir de ce musée où nous avons passé plus de 2h ! 
Pour info, l’entrée + l’audio guide nous ont coûté 35 zlotis, soit environ 8€. Vraiment pas cher pour un musée aussi moderne ! 



musée Varsovie

Varsovie
Varsovie
hôtel varsovie

Varsovie : la ville rêvée pour les petits budgets

D’ailleurs, une autre chose super agréable à propos de la Pologne, et même de sa capitale, c’est le coût de la vie pour nous français. 

Pendant 3 jours, nous avons visité, mangé au restaurant 3 fois par jour, pris des verres en terrasse, dormi dans un hôtel juste whaou(Hotel Warsawa, 4 étoiles avec piscine et spa, à 2 pas de tout !), ramené de jolis petits cadeaux faits mains localement. Bref, je ne dirais pas que nous avons dépensé sans compter, mais en réalité nous avions clairement moins besoin de compter justement qu’en France ; ) 

Quelques exemples de prix par personne (convertis en euros pour vous faciliter la vie ! ) :

  •  Une pizza et un soda dans une jolie pizzeria : 8€
  • Un restaurant japonais haut de gamme et 2 verres d’alcool : 30€ 
  • Un verre d’alcool en club : 6€
  • Une entrée au musée avec audio guide : 8€
  • Une nuit dans un hôtel 4 étoiles : 100 €

Globalement je dirai qu’on y gagne à peu près 30% de pouvoir d’achat en plus par rapport à la France (attention je n’ai pas du tout fait une étude économique précise ^^).

Quoiqu’il en soit, c’est indéniablement un bon plan pour passer un week-end pas trop cher sans partir trop loin.


Varsovie : une ville toute proche

Et c’est aussi un point hyper important qui fait qu’on vous conseille clairement d’y aller. 
La capitale polonaise est à seulement 2h de vol de Paris ou Bruxelles, on y est donc très rapidement.

En ce qui nous concerne, nous sommes parti de Belgique (Charleroi). Les vols y sont non seulement peu chers (merci Ryanair !), mais en plus l’aéroport est à seulement 1h de chez nous et les horaires nous permettaient d’optimiser notre temps sur place. Nous étions dans le centre ville à 11h du matin le vendredi, et nous avons repris notre bus (navette aéroport qui met environ une heure pour faire le trajet) vers 13h le dimanche. 
Nous avons donc vraiment eu 48h sur place pour en profiter.
C’est l’idéal lorsqu’on veut à la fois visiter mais aussi profiter de l’ambiance d’une ville.

vol varsovie

Alors, est-ce que ces 4 raisons vous ont vous aussi donné envie de partir à la découverte de Varsovie ? Si vous l’avez déjà visité, qu’est ce que vous avez préféré ? 

Escapades d’une journée au départ des Hauts de France

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les escapades d’un jour
  • Les micro aventures
  • Les escapades en famille

Le contexte

L’une de mes bonnes résolutions pour les années à venir est de privilégier le « voyager local ». Par là, j’entends les visites réalisables sur la journée au départ de notre domicile. On a une chance incroyable car, habitant les Hauts de France, nous sommes à proximité de 3 pays, ce qui rend ce concept d’autant plus intéressant. 

J’avais envie d’aborder ce sujet un peu différent, notamment pour nos lecteurs originaires de notre belle région, mais qui vont souvent chercher très loin le dépaysement (comme nous souvent aussi ) alors qu’on a plein de choses à découvrir à proximité. 

Des visites totalement réalisables sur une journée, que vous pourrez prolonger plus longtemps pour encore mieux en profiter. 

C’est parti pour un concentré d’idées pour vos prochains week-end du plus loin au plus proche ! 



LONDRES au départ des hauts de France
CANTERBURY au départ des hauts de France
MANCHESTER

Une escapade anglaise au départ des Hauts de France

Un pays proche des Hauts de France qu’on a souvent visité et qui est tout à fait accessible sur une journée : l’Angleterre. 

Cela fait plusieurs année que j’y vais au moins une fois par an. C’est notre petit rituel avec mon père fan de ce pays, et à qui j’offre souvent une escapade pour Noël. 

Evidemment, il y a Londres : accessible en 1h30 en Eurostar au départ de Lille, c’est LA ville qu’il faut découvrir si vous n’avez jamais été en Angleterre. J’y suis déjà allée 5 ou 6 fois et je ne m’en lasse pas. L’an dernier j’ai eu le plaisir de faire découvrir la ville à Bibouclette qui voulait voir le château de la Reine, les gardes et monter dans un bus à impérial. Des activités qu’elle a adoré, et que j’ai surtout beaucoup aimé partager avec elle. Londres est comme toutes les grandes capitales : vous n’en aurez jamais fait le tour. J’espère y retourner en 2021 pour découvrir de nouveaux quartier (et il m’en reste beauuuucoup ; )

L’Angleterre facile et classique, c’est aussi Canterbury. Pour y aller nous avions pris un bus au départ de Belgique. Nous avons passé une belle journée dans cette ville à taille humaine facilement accessible en un jour. La cathédrale, les canaux, ses rues piétonnes…Une belle journée sous un soleil d’hiver.

En parlant de soleil d’hiver, il y a une autre ville anglaise à laquelle on pense moins car on ne la pense pas aussi accessible : Manchester.Nous y sommes allés en février l’an dernier. J’avais un peu peur du temps, mais nous avons eu 20 degrés et un grand soleil toute la journée. Une chance incroyable qui a grandement contribué à faire de Manchester une belle surprise. J’avoue je ne connaissais pas du tout cette ville. Je voulais un City trip d’une journée en Angleterre, et j’ai trouvé des billets à un prix défiant toute concurrence au départ de Charleroi avec des horaires qui nous laissaient pas mal de temps sur place. Et clairement nous n’avons pas regretté ! Encore une fois, une ville à taille humaine, pleine de belles découvertes. N’hésitez pas à lire notre article sur la ville pour en savoir plus et si vous avez la possibilité, laissez-vous tenter !


Chez nos voisins Belges

La Belgique, c’est un peu notre 2ème maison. Tout d’abord parce que Biboumoto y travaille depuis plusieurs années maintenant. Et puis parce qu’on adore y aller sur notre temps libre. La frontière est vraiment toute proche, on est à 30 min de la ville de Mons, 1h30 du centre de Bruxelles, 1h30 de la côte Belge. Bref, lorsqu’on cherche des idées pour nos week-end entre Biboux, on a de grandes chances de terminer en Belgique ; ) 

En plus des classiques Bruxelles, Gand et Bruges, magnifiques et très touristiques, on vous conseille aussi Tournai, Mons, Dole la ville « fantôme », Ostende sur la côte que nous avons (re) découvert l’été dernier, les grottes de Han, le Lac de l’eau d’Heure,  Dinant et la descente de la Lesse.
Que ce soit pour des visites culturelles ou plus sportives, il y a vraiment de quoi satisfaire tout le monde.

BRUXELLES LOVE

Paris au départ des Hauts de France

Et si on partait en France ?

Si vous parlez de la France à l’étranger, on vous citera évidemment Paris. C’est logique, comme pour Londres ou Bruxelles, on pense d’abord aux capitales. 

J’ai fait le calcul, je pense y être allée au moins 30 fois depuis ma naissance. En voyage scolaire, avec mes parents, pour le boulot. 

Bibouclette voulait découvrir cette ville depuis un moment, et nous avons réalisé son rêve pour ses 7 ans. Les classiques bien sûr : Tour Eiffel, Arc de Triomphe, Champs Elysées, Musée Grevin…

Nous lui avons promis de revenir (elle veut visiter le Louvre) mais cette fois sur un week-end. Cela dit au départ de Lille (en 1h) ou de Valenciennes (en 2h), c’est une ville accessible pour un City trip d’une journée sans problème. 

Dans les autres endroits à visiter sur la journée en France au départ des Hauts de France, il y a aussi Reims que j’ai eu l’occasion de découvrir dans le cadre du travail. Ma visite a été rapide (j’étais là pour bosser hein ; ) mais je me suis notée d’y revenir dès que possible. 


On est si bien dans les Hauts de France

Enfin, pourquoi ne pas profiter des richesses de notre patrimoine local ? A commencer par Lille, Amiens et ses hortillonnages, Arras et sa grande place, Saint Omer et sa Coupole, mais aussi Valenciennes, Cambrai, Douai, les Flandres de Cassel à Bergues, la côte d’Opale et ses immenses plages de sables, Bavay et son site archéologique, l’Avesnois et le Val Joly… 
Tellement de choses à découvrir et si proches de nous ! 



HAUTS DE FRANCE

Voilà une liste non exhaustive de tout ce que vous pouvez voir sur une journée au départ des Hauts de France. Que je n’entende personne me dire « je ne sais pas quoi faire » lors du prochain week-end ; ) Et si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à me le dire, je ferai une mise à jour de l’article avec vos bons plans ! 

Road trip en Ecosse en famille

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les grands espaces et la nature
  • Le Royaume Uni
  • Les randonnées en famille

Le contexte

Fin 2015 – Discussion, un soir, en rentrant du travail à 22h30

Biboumoto : « Nounette, tu as mis l’Ecosse dans ton tableau des vacances ?* « 

Bibougeuse: « Non mais pourquoi pas, mais je ne sais pas si on a les moyens, c’est cher l’Ecosse »

Biboumoto : « Mais vraiment on m’a dit que c’était super beau »

Bon, je crois qu’en 11 ans, c’est la 1ère fois que Biboumoto me demandais une destination. Alors sans attendre je me suis mis en mode « recherches intensives » sur le sujet. Cette fois-ci nous avions décidé de prendre Bibouclette pour son premier road trip, parce que nous pensions que du haut de ses 3 ans et demi elle pouvait débuter sa série de road trip : )


Quelle période pour un road trip en Ecosse ?

Lorsqu’on a dit qu’on partait en Ecosse, on nous a tout de suite parlé du temps : « ah ben c’est dommage vous n’aurez pas de soleil ». Comme si le soleil était forcément la seule raison de partir en voyager. Comme si, aussi, l’Ecosse était le seul pays du monde où il n’y a jamais de soleil. Mais bien sûr ; )

J’avais lu que l’été en Ecosse était une période où, notamment dans les Highlands, les midges (genre de moustiques) sévissaient. Comme j’estimais que Bibouclette avait déjà assez de grattouilles avec son eczéma, j’ai donc éliminé cette période. On s’est dit que fin mai pourrait être un bon compromis.
Nous sommes donc partis du 27 mai au 3 juin. 

Et pour info, alors qu’il y avait de grosses intempéries en France, nous n’avons qu’une heure de pluie sur toute la semaine !

Comme pour tous les pays, je pense qu’il ne faut pas se mettre de frein par rapport au temps. Je le répète souvent, mais sachant que des personnes habitent toute l’année dans les pays que nous visitons, ils sont en théorie « visitables » toute l’année : )




road trip Ecosse

Comment se rendre en Ecosse ?


Une fois la question du « pourquoi, quand et qui y va » a été réglée, est venue la question du comment…

En fait, sur ce point, je n’ai pas réfléchi longtemps : Ryanair dessert Edimbourg au départ de Charleroi en 1h45. Nous avons réservé nos billets environ 5 mois en avance pour bénéficier du meilleur prix. La question du transport a donc vite été réglée.

Cependant, nous aurions également pu y aller en voiture en passant par l’Angleterre. Mais encore une fois le temps était limité pour nous.





Où loger en Ecosse ?

Une fois l’itinéraire choisi, il faut sélectionner les hébergements. Contrairement à la Floride, nous étions 3 cette fois-ci, dont une enfant. Même si cela n’empêche rien, c’est un critère supplémentaire à prendre en compte. Mais vraiment, dans tous les sens du terme, je pense qu’on peut dire que nous ne nous sommes rien interdit ! De manière automatique j’ai débuté mes recherches de logement sur Airbnb. J’avoue que, cette fois-ci, comme vous le découvrirez dansl’article consacré aux logements en Ecosse, j’ai aussi craqué pour un appart hôtel de rêve déniché sur Booking.

Voici le style d’hébergements que nous avons choisi pour notre road trip en Ecosse :

  • Un bed and Breakfast à Stirling  
  • Une ancienne abbaye sur les rives du Loch Ness
  • Dans un mobil home entourés par les moutons sur l’ile de Skye
  • Chez l’habitant à Edimbourg


Quel itinéraire pour un road trip en Ecosse ?

Avant que Biboumoto m’en parle, je ne m’étais jamais posé la question d’un road trip en Ecosse. Ça me semblait financièrement inaccessible (comme pour la Norvège ^^) et à part le Loch Ness, je ne savais pas trop quoi visité.

Alors j’ai pris une carte (bon ok Google Maps ^^), j’ai lu pas mal de blogs et de livres sur le sujet, et j’ai construit l’itinéraire qui me semblait le mieux pour nous.

Concrètement, voici les grandes lignes de notre road trip en Ecosse :

  • Jour 1 : voyage – Nuit à Stirling
  • Jour 2 : Trossachs et Loch Lomond – Nuit à Fort Augustus (Loch Ness)
  • Jour 3 : Glenfinnan et Fort Augustus – Nuit à Fort Augustus (Loch Ness)
  • Jour 4 : Loch Ness – Eilean Donan Castle – Nuit Ile de Skye
  • Jour 5 : Est de l’Ile de Skye
  • Jour 6 : Ouest de l’Ile de Skye
  • Jour 7 : Route retour vers Edimbourg



Quel budget pour un road trip en Ecosse ?



Ma vraie crainte au delà du temps qu’on me prévoyait mauvais, c’était d’exploser le budget.
Généralement, hors repas, sur ce type de vacances de printemps, j’essaie d’être à 1000 – 1200 €, soit tout tout compris 1500€, pour une semaine en Europe.

Mais habituellement sur ce type de vacances on est plutôt sur le sud de l’Europe et en mode petites visites sur une ile et pas road trip complet.

Bon j’avoue j’ai dépassé un peu mon budget…mais pas tant que cela !




Faisons nos comptes…Voici le détail !

Soit un budget total de 1930 €, soit 645 € par personne, si je considère que Bibouclette paye le même tarif.

Finalement pas si cher pour un road trip au Royaume Uni.

On espère que cet article pourra vous aider à construire votre propre itinéraire et votre budget pour aller visiter ce beau pays…

Road trip de 10 jours entre New York et Washington

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les grandes villes
  • La culture (spectacles, musées…)
  • Découvrir de nouvelles cultures

Le contexte

Janvier 2018. Il fait froid et on commence sérieusement à avoir envie de soleil et de vacances. Nos dernières vraies vacances remontent à 6 mois, et on a besoin de repos de type « 1 semaine à ne rien faire au bord d’une piscine ». Nous avons le mariage de ma meilleure amie à Majorque en mai, donc déjà quelques jours au soleil assurés. Mais si nous en voulons plus, il va donc falloir partir au soleil au mois d’août, pendant nos congés imposés. 

Je commence donc mes recherches. J’ai 2000 € de budget pour 10 jours en Europe. Je suis plutôt ouverte sur la destination (Grèce, Croatie, Italie…) Sauf que j’ai l’impression que toute l’Europe a eu la même idée et que par effet de levier, les prix ont explosé ! Le mois d’août est toujours la période la plus chère de l’année. Mais là c’est du délire total ! Aller retour Belgique-Crête pour 3 sans bagage en soute : 1300 €. Et à cela il faut que j’ajoute la location de voiture et le logement avec dans l’idéal la demi pension. Et puis comme le but c’est aussi de chiller au bord de la piscine, tant qu’à faire, un hôtel sympa (pas luxe, mais quand même). 

Je cherche encore et encore, et j’en viens à me dire qu’on ne partira pas. Et puis, à un moment, je demande à Google Flight de me donner des idées de destinations. Et il me propose des vols pour New York à 1750 € pour nous 3. On s’était promis d’y retourner, et on se dit que Bibouclette a le bon âge. Et là on craque et on réserve même si on sait déjà que le budget va être complètement différent, et que les vacances seront elles aussi d’un tout autre type…

 


Quelle période pour un road trip sur la côte est des Etats Unis ?

Si vous avez lu d’autres escapades des Biboux comme ce road trip de 10 jours en Norvège, vous savez que nos congés au mois d’août sont imposés. Pas forcément la meilleure période pour partir sur la côte est (la météo y est un étouffante et pluvieuse). Mais on décide de prendre le risque. Après tout, nous étions venu à New York sur un mois de mai qui devait être la bonne période quelques années plus tôt, et nous avons eu presque 6 jours de pluie. Alors que pour notre road trip en Ecosse en mai aussi qui devait être pluvieux, nous n’avions eu qu’une averse sur la semaine, alors on y croit ; ) 

En réalité, je pense que comme pour beaucoup de pays, il n’y a pas vraiment de bonne ou mauvaise période pour y partir. Après tout, il y a des personnes qui y vivent toute l’année ; ). Bien sûr, la météo sera plus clémente sur certaines périodes mais ça dépend surtout de ce que vous voudrez faire. Personnellement, je n’ai jamais eu l’envie de découvrir New York sous la neige, mais je sais que c’est le kiff ultime pour beaucoup. Evidemment nous avons eu chaud en plein mois d’août. Et les pluies d’orage étaient assez impressionnantes avec les rues et les métros inondés. Mais la clim est présente (un peu trop même) partout et on a investi sur place dans des jolis ponchos en plastique pour braver la pluie ^

train états unis

Comment se rendre sur la côte Est des Etats Unis ?

 
Comme souvent, et après un rapide comparatif c’est Brussels Airlines qui proposait le meilleur rapport qualité prix (pas d’escale, départ de Bruxelles à 1h de chez nous, horaires sympa à l’aller comme au retour) sur la période à laquelle on devait partir.

Pour des vols directs depuis la France, il faudra partir de Paris et passer par Air France, Delta, British Airways ou Norwegian qui est souvent bien placé.

Pour les autres villes, il faudra faire une escale.




soleil New York


Quel itinéraire pour un road trip sur la côte Est des Etats Unis ?

Si les vols étaient à destination de New York, on voulait vraiment profiter de ce voyage pour élargir notre connaissance des Etats Unis. Après New York une première fois en 2011 et Miami en 2015 , nous avons eu envie de continuer notre découverte de la côte Est mais d’une manière différente.

Nous avons tout d’abord fait la liste des choses que nous voulions faire ou refaire à New York pour voir le temps que nous devrions y consacrer.

Ensuite, j’avais très envie d’aller à Washington, j’étais fan à ce moment là de la série Scandal, et j’avais très envie de voir les rues dans lesquelles se passent l’intrigue. En plus, les musées d’Etat y sont gratuits, ce qui était top pour pouvoir élargir nos visites.

Il me fallait donc chercher un logement pour une escale entre ces 2 villes, et j’ai craqué sur Red Caboose en Pennsylvanie. En me renseignant, je m’aperçois que cette ville est le berceau de la communauté Amish, une bonne manière d’élargir notre culture des Etats Unis 8

Dans les grandes lignes, voici donc l’itinéraire que nous avons suivi :

Jour 1 à 5  : New York
Jour 6 à 7 :  Pennsylvanie et pays Amish 
Jour 8 à 10 : Washington


Pennsylvanie

Où loger sur la côte Est des Etats Unis ?

Je reviendrai plus en détail sur nos différents hébergements dans d’autres articles, mais cette fois-ci j’ai clairement fait des infidélités à Airbnb . Booking et Hotels.com ont été mes amis. 

Je conseille à tout le monde d’opter pour le Pennsylvania Hotel à NYC pour son rapport emplacement prix, mais là aussi nous avons changé nos habitudes en choisissant le Riverside Tower Hotel qui nous permettait d’avoir une « suite » (je mets des guillemets et vous comprendrez pourquoi dans le prochain article ^^). Nous avons craqué pour l’originalité du Red Caboose en Pennsylvanie. Et enfin nous avons profité d’une promo plutôt très intéressante sur l’hôtel Hyatt à Washington



Quel budget pour un road trip en Norvège ?

Je savais que j’allais exploser le budget initialement prévu pour mes vacances d’été qui je vous le rappelle était de 2000€. Parce que bon avec des vols à 1750 € ça allait être compliquer de faire rentrer la voiture, les hébergements et les repas dans le budget de base ^^

Alors même si à chaque fois j’ai tenté d’avoir le meilleur rapport qualité prix, je n’ai pas vraiment chercher à rester dans un budget précis.

Je connaissais les prix, et je savais que mon budget vacances de l’année d’après allait me permettre de compenser la différence s’il fallait.









Road trip Etats Unis

Mais j’ai tout de même fait les comptes pour vous en rentrant. Voici le détail de notre budget en fonction des différents postes.

Soit un budget total de 6045 € pour 10 jours à 2 adultes et 1 enfant sur la côte Est des Etats Unis

On espère que cet article pourra vous aider à construire votre propre itinéraire et votre budget pour un road trip sur la côte est des Etats Unis.

Séjour d’une semaine à Lanzarote aux Canaries

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les volcans
  • Le soleil
  • Avoir un rythme mêlant découvertes et repos

Le contexte

En 2015 nous avons réalisé 2 beaux voyages : notre roadtrip floridien au printemps et une semaine de découverte de Lanzarote, jolie ile qui a ensoleillé notre début d’été. Alors 2015 c’est super loin quand même, et je m’aperçois que je n’ai que très peu parlé de ce belle destination alors qu’on a vraiment adoré !   Allez c’est parti pour un premier article sur notre séjour à LANZAROTE, que les biboux surnomment « Lanza Love » !


Quelle période pour un séjour à Lanzarote aux Canaries ?

Les Canaries, dont l’ile de Lanzarote fait partie, bénéficient d’un climat clément tout au long de l’année, avec une température moyenne de 20 degrés. J’ai des exemples de voyageurs autour de moi qui y sont allés en entre décembre et mars avec un très beau temps. Le printemps me semble quand même la meilleure période pour profiter de la beauté de ces iles.

De notre côté, nous sommes partis du 10 au 17 juin, pour une raison organisationnel. En effet, courant janvier, la nounou de Bibouclette m’annonçait qu’elle avait besoin d’une semaine de congés du mercredi au mercredi, en Juin pour marier sa fille. Même si c’est encore aujourd’hui moyennement toléré par pas mal de boites, j’arrive à avoir ma semaine, sans trop savoir ce que j’allais en faire au départ.
Et puis, comme à mon habitude, je navigue un soir d’avril de site de voyage en site de voyage, et me souviens d’une ile dans les Canaries qui, lors d’un reportage télé, me semblait belle et pleine de découvertes à faire. Je finis par trouver l’ile en question : LANZAROTE.
Pas la plus connue des iles des Canaries, mais comme souvent lorsque je fais un choix de voyage, celle-ci semble m’appeler à elle.
Un petit tour sur Ryanair m’apprend que les vols pour cette destination au départ de Charleroi sont…du mercredi au mercredi ! Pour la 1ère fois où je pose mais congés de cette manière, j’ai de la chance.



Comment se rendre à Lanzarote ?

Comme je le précise plus haut, nous n’avions pas trop le choix des dates et des jours de départ. Donc nous avons pris les vols directs les plus proches sur nos dates.

Si vous désirez partir à Lanzarote, plusieurs choix s’offrent à vous avec des vols directs de France (à partir de Paris, Bordeaux et Nantes avec Volotea ou Vueling), à partir de la Belgique (Bruxelles avec TuiFly et Charleroi avec Ryanair) ou à partir de Zurich avec Vueling ou Iberia.



Comment aller à Lanzarote

Où loger pour un séjour à Lanzarote ?

L’ile de Lanzarote est assez petite (850 km carrés environ, à titre de comparaison les Hauts de France font 31 813 km carrés…) donc en gros où que vous soyez vous serez bien situés pour vous promener sur l’ile.

Tout dépendra de l’ambiance que vous recherchez. Il y a 3 zones touristiques principales qui longent la côte est de l’ile :

  • Costa Teguise : station assez calme et plutôt familiale
  • Puerto del Carmen : station plus huppée avec de très beaux hôtels
  • Playa Blanca : la plus vivante parfaite pour les familles avec des jeunes qui veulent bouger un peu plus, et à côté de criques magnifiques.

J’aurai pû ici aussi faire le choix d’une réservation sur Airbnb, mais j’avoue que, si l’idée du voyage All Inclusive ne m’attirait pas, j’avais quand même envie de me laisser porter un peu. Et puis je voulais une piscine pour mes Biboux et des jeux pour Bibouclette.

J’ai donc chercher des hôtels qui proposaient au moins la demi pension, des jeux, une piscine, et quelques animations le tout bien situé sur l’ile. Et j’ai craqué sur le H10 Lanzarote Gardens , situé à Costa Teguise, qui avait été rénové récemment. En vrai il y avait encore quelques travaux lorsqu’on y a séjourné et bien que cela ne nous ait pas dérangé, ce bel hôtel était à un prix ultra intéressant sur cette période. Pour tout vous dire, le tarif pour une chambre en demi pension sur la même période en 2019 (juin) vous coutera le double de prix…Encore une fois je mesure ma chance d’avoir pu séjourner dans ce bel hôtel. 

De mémoire il y avait plusieurs petits supermarchés (type Spar) aux alentours ainsi qu’un distributeur de billet juste à côté de l’hôtel. Vous traversez la rue (assez passante mais les chambres donnant sur l’autre côté vous n’entendez rien) et vous arrivez sur la promenade de Costa Teguise vraiment très mignonne et familiale. 

Nous avions réservé l’hôtel en demi pension car généralement la journée on se promène et par expérience c’est l’option la plus intéressante financièrement…Enfin lorsque la cuisine a un problème avec vous (moi je l’aime bien mais si vous veniez manger à la maison vous comprendriez qu’elle ne m’aime pas du tout ^^). Le buffet de l’hôtel le matin et le soir était vraiment bon et diversifié, et il y avait même un coin enfant avec des petites tables, et leur propre buffet à leur hauteur : fun et parfait pour notre petite miss « je veux tout faire toute seule ». 

 Niveau équipement, on a adoré la piscine au top pour une petite puce de 2 ans et demi à l’époque : on pouvait entrer progressivement dans l’eau comme à la mer et l’hôtel venait tout juste d’installer un splendide « bateau pirate » avec toboggans…Certain d’entre vous sont peut être tout à fait coutumiers de ce type d’hôtel, pour nous clairement pas, et on avait vraiment l’impression d’être ultra privilégiés. 


Quelles sont les choses à voir à Lanzarote ?

Vous trouverez plus de détails dans notre article sur les lieux à visiter à Lanzarote. Mais l’ile, bien qu’à la superficie assez limitée, peut vous offrir une bonne semaine de découverte à raison d’un site par jour.

Timanfaya, la Graciosa, el Mirador del Rio, les plages et criques comme la Playa de Papagayo, el Jardin de Cactus, les grottes de Cueva de las verdes…

Comme tous les sites sont proches les uns des autres et proches des hôtels, vous pouvez même partir en excursion sur des demi journées et profiter de la piscine le reste du temps.

jardin de cactus



Quel budget pour un séjour à Lanzarote ?

Comparé aux prix qu’on peut rencontrer dans les Canaries, je pense que nous avons plutôt bien réussi notre pari « du soleil à petits prix » avec un total à moins de 1300 € pour nous 3 pour un séjour à Lanzarote. J’ai fait une simulation pour cet été auprès de voyagistes et en vol + hôtel en demi pension nous sommes déjà à 2100 € sans compter les repas, la location, la visite…

Même si je ne peux pas garantir que je retrouverai ces prix aujourd’hui, c’est une évidence qu’en organisant vous mêmes vos vacances (ou en profitant de notre service de coaching voyage), vous pourrez facilement gagner 30 % sur votre budget vacances.




budget Lanzarote

Faisons nos comptes…Voici le détail des différents postes de dépense

Soit un budget total de 1224 € pour 1 séjour d’une semaine pour 2 adultes et 1 enfant à Lanzarote.

On espère que cet article vous aura permis de vous faire un premier avis sur cette jolie ile des Canaries et donné envie de réaliser un séjour à Lanzarote.

Road trip de 10 jours en Norvège

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les grands espaces et la nature
  • Les fjords et les lacs
  • Les randonnées en famille

Le contexte

Cela faisait pas mal de temps qu’on avait envie de découvrir la Scandinavie. La beauté des paysages, le mode de vie de ses habitants, cette nature sauvage si proche de nous. Je crois que tout a commencé avec un couple qu’on avait rencontré en Bulgarie et qui avait visité la Suède en partant du Luxembourg en voiture. La description nous a tellement plus, qu’on c’était promis d’y aller un jour. 

Pourtant, pendant longtemps, c’est le type de voyage qui me semblait inaccessible. Parce que les tarifs étaient trop chers notamment (le coût de la vie y est en moyenne 30% plus cher qu’en France). Et puis, pour la Norvège notamment, je ne sais pas pourquoi, je pensais qu’il fallait obligatoirement faire une croisière et cela ne nous attirait pas vraiment. Et les distances me semblaient trop grandes pour pour partir sur seulement 10 jours en mode road trip. Il allait falloir faire un choix mais je n’arrivais pas à savoir quel(s) pays je voulais le plus visiter. Mais tous les ans, au moment de réfléchir à la destination de nos vacances d’été, la Scandinavie revenait. 

Après notre road trip dans l’est américain l’an dernier, j’ai su qu’on était prêts ; ) On avait vraiment adoré le côté nature et « au bout du monde » de notre escale en Pennsylvannie. C’était ça qu’il nous fallait, plus que des plages, certes au soleil, mais bondés de touristes. Bibouclette m’avait prouvé qu’elle était désormais assez grande pour partir « à l’aventure » et supporter les temps de transports (avion + voiture). Biboumoto m’a confirmé qu’il aimait nos vacances en mode road trip. Et moi, de hashtag en hashtag, visualisant des centaines de photos, j’ai fini par savoir où je voulais aller : ça serait la Norvège ! Voici les grandes lignes de nos 10 jours de road trip en Norvège.


Quelle période pour un road trip en Norvège ?

En vrai, toutes les saisons peuvent convenir à un voyage en Norvège, tout dépend de ce que vous attendez de ce road trip et des régions que vous voulez visiter. En ce qui nous concerne, comme tous les ans, nos congés estivaux doivent être pris entre le 25 juillet et le 25 août avec 15 jours imposés début août… On sait que cette période est la plus onéreuse, mais on prévoit le budget au fur et à mesure de l’année en conséquence, donc au final ça va. Et puis du coup lorsqu’on a l’occasion de partir quelques jours hors saison tout nous parait accessible ^^

En réalité, cette contrainte tombait bien : c’est plutôt le bon moment pour partir dans le sud de la Norvège. Les températures sont plutôt correctes (nous avons eu l’après midi entre 15 et 25 degrés selon les régions visitées) et la météo n’est pas trop pluvieuse. Et comme on va le découvrir, les touristes sont présents en nombre raisonnable ; )

road trip Norvège

Comment se rendre en Norvège ?

On a pensé un moment y aller en voiture. De chez nous à Oslo il y a 1500 km. Mais on allait encore devoir faire pas mal de kilomètres sur place, et en 10 jours cela allait faire trop court si on devait ajouter le trajet France-Norvège. Mais je ne renonce pas à mon idée d’un beau road trip de 3 semaines de France vers la Scandinavie !

Après avoir vérifié que les horaires et/ou les tarifs ne sont pas meilleurs ailleurs, j’ai réservé  nos vols Bruxelles-Oslo chez Brussel Airlines qui reste comme souvent le meilleur rapport qualité prix pour nous. 

Pour des vols directs de Paris ou Nice, Air France et Norwegian sont généralement bien placés niveaux prix.

Pour les autres villes, il faudra faire une escale.

Cela dit la Norvège reste une destination très proche de la France et avec un bon rapport dépaysement/temps de vol.



LOGEMENT NORVEGE

Où loger en Norvège ?

Généralement, lorsque je construis nos voyages, je réalise l’itinéraire et ensuite je cherche des hébergements dans les villes que je veux visiter. Mon itinéraire de départ (il y en a eu 5 ou 6 pendant la préparation ^^) comprenait Oslo (puisque nous passions par cet aéroport), Bergen (sur laquelle j’avais craqué il y a déjà pas mal de temps), les Fjords. Bon sauf que clairement entre les 3 régions il y a pas mal de kilomètres, et qu’il allait falloir ajouter des escales.

Les choix de nos hébergements se sont du coup fait selon plusieurs critères 


1) Si on voulait des escales sur la route, on voulait aussi rester plusieurs jours au même endroit, ne pas changer de logement tous les jours, prendre le temps de profiter. (ce fut le cas à Bergen et dans le Télémark)
2) On voulait autant que possible choisir des logements avec des cuisines pour économiser un peu sur le budget repas 
3) Bibouclette voulait sur les 10 jours au moins un hôtel avec piscine(couverte au vu de la région) et salle de sport. C’est pas qu’elle ait des goûts de luxe (quoi que ^^), mais pour elle, du haut de ses 6 ans, les vraies vacances comportent une piscine. 


Je reviendrai plus en détail sur les différents hébergements mais voici un récapitulatif :

  • Nuit 1 : L’hôtel Moxy Oslo X, à 30 minutes de l’aéroport où nous arrivions en fin d’après midi pour gagner un peu de temps le lendemain. 
  • Nuits 2 à 4 : Un gite dans le Telemark, une région qui n’était pas prévue au départ, mais j’ai craqué sur ce logement –>  Brekketo Gard  
  • Nuits 5 à 7 : Un appartement avec une vue juste whaou au coeur de Bergen –> Appart Bergen
  • Nuits 8 : un appartement dans un chalet dans la station de Geilo pour une escale après les Fjords –> Appart Geilo
  • Nuits 9 et 10 : l’hôtel avec piscine et salle de sport pour Bibouclette Radisson blu Plaza Oslo


Quel itinéraire pour un road trip en Norvège ?

On aurait adoré voir les iles Lofoten, parcourir le Nord et les jours qui ne se couchent pour ainsi dire pas, peut être même voir des aurores boréales.

Sauf qu’on voulait aussi voir le sud, et en 10 jours, impossible de tout voir. 
Comme je le disais un peu plus haut, nous avons donc décidé de nous concentrer sur le sud de la Norvège et nous avions prévu 3 points d’intérêts dans notre itinéraire initial : Oslo, Bergen et les Fjords.

Mais comme il allait falloir faire des étapes pour ne pas faire trop de kilomètres en une seule fois, d’autres régions sont venues s’ajouter. Nous avons choisi 2 stops : le Télémark qui a finalement représenté une pause de 3 jours car j’avais craqué sur le logement et la station de ski de Geilo pour une escale rapide d’une nuit.

itinéraire Norvège

Concrètement, voici les grandes lignes de notre road trip en Norvège :

  • Jour 1  : Transport et nuit proche de l’aéroport
  • Jours 2 à 4 :  Télémark : Heddal, Lac de Seljord, Lifjell
  • Jour 5 : Route vers Bergen en passant par le Den Gamle Haukelivegen , Odda, Jondal, la Cascade de Fossen
  • Jours 5 à 7 : Bergen : le Mont Floyen et Bryggen 
  • Jour 7 : Naeroyfjord et nuit à Geilo
  • Jours 8 et 9 : Oslo : Norks Folke Museum 
  • Jour 10 : derniers moments à la salle de sport de l’hôtel, petit déjeuner et transport retour



Quel budget pour un road trip en Norvège ?

On organise toutes nos vacances (et pas mal celles des autres ^^) nous-même depuis 5 ans maintenant pour 2 raisons : avoir la liberté de construire notre itinéraire comme on l’entend avant et sur place, et aussi pour pouvoir partir dans de belles destinations avec un budget souvent 30 % moins cher qu’en organisé. 

En moyenne, un itinéraire comme le nôtre,  sur le mois d’août, coûte entre 1800 et 2000 € par personne en voyage organisé (avec vol + transport sur place + hôtels + repas+ excursions mais hors boissons, frais de parking à l’aéroport, souvenirs…). On va être sympa, on va prendre la moyenne basse et considéré que Bibouclette aurait eu une remise de 50 % ^^. Cela nous fait donc un budget de 4500 €. 
L’objectif était donc clair : réussir à être 30% moins cher mais en tout tout tout compris…Alors à votre avis, mission réussie ?


budget Norvège

Faisons nos comptes…J’ai tout noté au fur et à mesure, et l’application de ma carte Revolut m’a bien aidé aussi à ne rien oublier (mais on en parlera plus tard ; ) 

Soit un budget total de 3 440 € pour 10 jours à 2 adultes et 1 enfant en Norvège.

Bon on est plus proche des – 24 % que des – 30…Mais encore une fois,, j’ai quand même envie de dire qu’on a réussi notre pari ; ) 

On espère que cet article pourra vous aider à construire votre propre itinéraire et votre budget pour aller visiter ce beau pays…

Escapade culturelle à Bruxelles en famille

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les musées
  • Les visites insolites
  • Les escapades en famille

Le contexte

Bruxelles, capitale de la Belgique, est à une petite heure de route de chez nous. Si nous aimons beaucoup nous balader dans son centre ville pavé, et dans ses rues mêlant habillement monuments historiques et architecture contemporaine, c’est surtout son offre culturelle qui nous fait y revenir régulièrement. Bibouclette a fréquenté ces lieux de découverte dès son plus jeune âge (elle avait à peine 3 ans lors de sa première visite de musée), et nous avons donc cherché très rapidement des musées et autres temples de la culture le plus ludiques possible. Ce sont quelques-uns de ces musées kids friendly que nous vous présentons aujourd’hui.



L’institut royal des Sciences naturelles

Cette visite a eu lieu en 2016, Bibouclette avait 3 ans et demi. En cherchant des activités pour notre petite famille, on a un peu hésité. On voulait aller un peu en centre ville car c’est tout de même plutôt joli, mais on voulait aussi quelque chose d’un peu plus ludique. Alors lorsque je suis tombée sur le Muséum de Sciences Naturelles, situé à 10 min en voiture de la Grande Place de Bruxelles, cela m’est apparu comme un excellent programme. Et l’expérience nous a donné raison !

Dès l’entrée, on est accueilli par un dinosaure, ce qui fait toujours son petit effet sur les enfants (et les grands aussi en vrai ! )

Nous avons choisi de prendre des tickets d’entrée comprenant l’exposition temporaire qui avait lieu à l’époque sur les animaux sauvage. Cela nous a coûté 5 € de plus, soit au total 19€ pour nous 3 (le musée est gratuit pour les – de 6 ans).

Après être passés par l’expo temporaire, nous avons poursuivi notre visite par « La galerie de l’Homme ». Des différentes phases préhistoriques aux différentes phases que l’on connait encore (de l’embryon à l’âge adulte), on découvre les évolutions de l’Homme à travers différentes mises en situation. C’est un sujet que nous n’avions pas du tout évoqué avec Bibouclette jusqu’alors. A 3 ans et demi, elle était encore jeune pour ce type de cours ! Mais l’expo est vraiment très interactive et totalement accessible même pour les plus petits. Bibouclette s’est montrée très intéressée par le corps humain notamment. Reconstruire les squelettes, mettre dans le bon ordre les organes vitaux, elle s’est vraiment éclatée ! Nous avons ensuite poursuivi par la Galerie des Dinosaure. Encore une fois, très belle scénographie et une salle magnifique. Il s’agit de la plus grande d’Europe !

La visite s’est ensuite poursuivie dans la Galerie de l’Evolution. Ici aussi une belle salle avec pleins d’expériences sympa pour les petits comme les grands !

Nous avons enfin terminé la visite par la salle Biodivercity, mettant en avant la biodiversité des villes, celle qui nous semble la moins évidente et pourtant la plus proche de nous ! Ici aussi, des expériences sympa pour Bibouclettes !


L’Atonium à Bruxelles

J’avoue, j’ai dû prendre une image libre de droits pour illustrer l’Atonium, car ma visite date de 2007 et je n’ai pas retrouvé la photo : ( C’est donc une visite que nous avons effectué avant l’arrivée de Bibouclette, mais on y retournera probablement un jour avec elle car c’est vraiment un lieu sympa.

Déjà niveau architectural. Il faut vous dire que l’Atonium pour Bruxelles, c’est un peu le pendant de notre Tour Eiffel parisienne. Tous les deux créés pour des expositions universelles, toutes les deux critiquées mais finalement les deux structures sont restées pour leur attrait touristique.

Concrètement, Cinq des 9 sphères sont ouvertes au public. Vous y trouverez des expositions permanentes et d’autres temporaires. Surtout si comme moi vous aimez les jolies vues, alors la sphère supérieure répondra à vos attentes.

Ici ce ne sont pas les expositions qui vont retenir votre attention, mais plutôt atmosphère, le lieu très futuriste (il faut se rappeler que l’Exposition Universelle en question a eu lieu en 1958).

A 15 € l’entrée adulte, il faudra quand même se poser la question d’entrer ou pas à l’intérieur de l’Atonium. On peut aussi aller le voir en vrai et passer plus de temps sur le site Mini Europe juste à côté.

Attention, même si le lieu est accessible en métro à partir du centre ville, il est assez excentré, alors il faudra prévoir le trajet dans votre programme.


Palais du Coudenberg à Bruxelles

Notre visite du Palais du Coudenberg date de 2019. Nous n’avions pas été à Bruxelles depuis un moment, et on cherchait une activité sympa à faire avec Bibouclette pendant les vacances de la Toussaint. Une activité couverte donc : )

En fouillant sur différents sites, j’ai trouvé le Palais du Coudenberg que je ne connaissais pas du tout, et pourtant ! Il s’agissait du palais des plus grands souverains (du type Charles Quint quand même) entre le 12ème et le 18ème siècle. Un peu notre Versailles à nous quoi !

La partie historique du palais est aujourd’hui sous terre. D’ailleurs, nous n’avons pas visité le château en lui-même mais ses souterrains. En effet, à certaines périodes (principalement les vacances scolaires) et sur réservation sur son site, le musée organise des visites ludiques des sous-sols à destination des 5-8 ans. Une sorte de chasse au trésor où il faut aider Charles Quint à trouver le collier de la Toison d’Or. Les enfants reçoivent une carte, des accessoires, une couronne et même une tenue de chevalier. Et évidemment une surprise au bout de la quête.

C’est vraiment une manière ludique de découvrir un lieu qui au premier abord n’intéresserait peut être pas les enfants aussi jeunes. Bibouclette a vraiment adoré.

Pour les plus grands (à partir de 10 ans) il y a une visite sur un angle plus archéologique qu’on tentera peut être d’ici 3 ans donc ; )

Pour toutes les infos sur les animations famille, je vous invite à vous rendre sur cette page : En famille


Le musée de la BD de Bruxelles

Attention, photo dossier et mal cadrée pour illustrer ce musée de la BD de Bruxelles ^^

Il s’agit une nouvelle fois d’une visite fait à une autre époque, où Bibouclette n’était pas présente mais qui est super à faire avec des enfants.

Peut être plus pour des enfants sachant déjà lire et/ou intéressés par les personnages qu’on va retrouver sur place. Bien sûr Tintin, les Schtroumpf, Boule et Bill, Bob et Bobette… Des classiques de la BD qui nous touchent sur des générations.

Au delà des figurines tailles XXL de ces héros intemporels, il y a beaucoup d’infos sur l’histoire de la BD et aussi des expositions temporaires.

Les entrées vont de 3€50 pour les moins de 12 ans à 10 € pour les adultes.

En plus de ces lieux que nous avons visité, il y a un tas d’autres lieux intéressants pour les enfants que nous avons sur notre liste pour nos prochaines visites de Bruxelles : mini Europe, le musée des instruments, le musée Magritte...

Si vous en avez d’autres n’hésitez pas, on les testera avec plaisir : )