Une semaine dans le Gard

Gard

Pourquoi partir en vacances dans le Gard

 

Le Gard fait partie des premiers départements français où je suis partie en vacances. J’en garde un souvenir très net, je devais avoir 8 ans. Il faisait beau, on avait loué un gite au milieu des vignes, on se baignait chaque jour à la rivière où les guêpes me barraient le passage car c’était une année très sèche et elles avaient soif…Je vous raconte cela, car ma mère avait hurlé et fait faire une embardée à mon père avec sa voiture après s’être fait piquer justement par une guêpe sur le chemin du Moulin d’Alphonse Daudet (qui d’ailleurs n’est pas dans le Gard mais dans le département d’à côté, je viens de vérifier ; ) ). S’en est suivie une vingtaine d’années où j’ai eu peur des guêpes et des rivières que j’associais à cet épisode ^^. Tout ça pour dire que j’avais des sentiments assez mitigés sur cette région et que j’ai mis du temps à y revenir. Mais je l’ai fait, une première fois en 2015 et une seconde en 2021…et j’en suis fière ^^. Alors si vous n’avez pas peur des guêpes (cela dit je n’en ai pas vu beaucoup les 2 dernières fois, et aujourd’hui je trouve cela plutôt triste) et des rivières, voici quelques bonnes raisons de partir en vacances dans le Gard !

4 idées de visites en dans le Gard

Voir le pont du Gard

Evidemment, dès qu’on parle de ce département, on pense, il me semble, à ce fameux pont. Dans mes souvenirs d’enfance, c’était un grand pont…Et voilà ^^. J’ai voulu y retourner avec Bibouclette, et il est effectivement grand, et je dirais toujours et voilà ^^. Bien sûr, il serait dommage de louper ce monument antique (il a plus de 2000 ans !) classé par l’Unesco, si vous passez par là. Et il est possible que la visite guidée soit très intéressante et m’aurait permis de me faire un meilleur avis. Mais si vous choisissez d’entrer sur le site, il faudra qu’en même débourser presque 10 € par adulte, même si vous voulez juste prendre une photo d’en bas. Ce n’était pas le cas en 2015 où on pouvait accéder à la rivière et au point de vue sans payer. Je trouve cela un peu dommage quand même car pour moi c’est un peu comme-si on ne pouvait pas passer en bas de l’Arc de Triomphe gratuitement. Et si vous désirez vous rendre au 3ème étage et profiter de la visite guider, cela vous coûtera 6€ en plus par adulte…Si jamais vous voulez malgré tout plus d’infos, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à leur site : Pont du Gard

 

PS : il semblerait qu’il existe quand même un moyen d’accéder au Pont du Gard sans payer.…Je n’ai pas testé, et apparemment il y a un peu de chemin à faire…Mais si vous n’avez pas peur de marcher, n’hésitez pas à tester et à nous faire un retour ; ) : Pont du Gard gratuit

 

Visiter le musée du bonbon Haribo

Je ne suis pas fan de sucreries. Enfin en vrai si, mais pas de gâteaux ou de pâtisseries…Mais alors ne me laissez jamais un paquet de bonbons sous la main ^^. Alors évidemment, lorsque j’ai vu que se trouvait à Uzès le Musée du bonbon Haribo, nous étions obligé d’y faire un tour ! A l’époque Bibouclette avait 2 ans et demi et n’en avait jamais mangé (je vous rassure, elle s’est clairement rattrapée depuis ^^), donc la visite était clairement pour nous plus que pour elle ^^. J’ai trouvé la visite du musée plutôt rapide, peut-être même trop. Mais assez ludique, notamment la salle des machines. L’un des autres points d’intérêt de cette visite si vous êtes amateurs de bonbons, c’est quand même la boutique à la fin de la visite où vous pourrez acheter vos sucreries préférées en grande contenance. Bon je ne suis en aucun cas responsable des maux de ventre qui s’en suivront, on est bien d’accord ^^.

 

Voyager dans un train à vapeur

Une autre activité ludique et parfaite à faire en famille, et le Train à Vapeur des Cévennes qui relie Anduze à Saint Jean du Gard. Alors qu’on est habitué à une vie à 100 à l’heure, il est tellement agréable de traverser les superbes paysages de cette partie des Cévennes au rythme lent du train à vapeur. Il faudra compter 17€ par adulte et 11€50 par enfant. Mais, alors que je pensais, avant de le faire, que c’était un attrape touristes, je ne peux que vous conseiller la balade. En haute saison (de mi juillet à fin août) vous avez 4 départs par jour qui relient Anduze à Saint Jean du Gard ou vice versa. Nous l’avons fait dans le sens Anduze à Saint Jean, en partant à 11h30, l’idée étant de visiter Saint Jean du Gard et d’y déjeuner avant de reprendre le train à 15h30. Bon, autant on a aimé la balade en train qui dure environ 40 min, autant je vous conseille plutôt de le faire dans l’autre sens pour passer plus de temps à Anduze. Car l’autre commune, bien que mignonne, n’est pas vraiment très animée ni touristique. En venant d’Anduze (qui plus est un jour de marché), le contraste et saisissant, on a limite l’impression d’être dans une ville fantôme (ok j’exagère, on a trouvé un très bon snack qui proposait même plusieurs options végétariennes 🙂 ). Autre petite astuce, certains trains s’arrêtent à la Bambouseraie d’Anduze, un jardin botanique vraiment exceptionnelle qu’on vous conseille aussi. Si vous prenez le premier train vers 9h30 et que vous rentrez avec le dernier à 17h30, vous pourrez je pense faire l’ensemble des sites sur la journée.

 

Visiter les villes et villages du Gard

Ce que nous avons retenu de nos différents passages dans le Gard, c’est aussi les villes et villages qu’on a adoré visiter. Uzès et ses petites ruelles charmantes (et aussi ses fêtes votives du mois d’août, même si personnellement je n’en garde pas un très bon souvenir et que je ne valide pas trop, mais c’est un folklore local qui peut être à voir une fois). La ville de Nîmes et ses arènes. La Roque sur Cèze, Aiguèze, Montclus et Lussan, tous les quatre élus plus beaux villages de France dans lesquels nous n’avons pas eu le temps de nous arrêter. Mais aussi les villes du littoral comme Aigues-Mortes ou Le Grau du Roi que nous n’avons pas visitées non plus mais qui sont sur notre liste pour de prochaines vacances ; )

 

Et vous, vous connaissez le Gard ?

Quels sont vos endroits préférés ? Dites-nous tout !

Une semaine en Ardèche

une semaine en ardeche

Pourquoi partir en vacances en Ardèche

 

Nous avons eu la chance de découvrir un petit bout de l’Ardèche durant nos deux étés de road trip français en 2020 et 2021. A vrai dire, comme pas mal de coins de France (qu’est ce que je pouvais être ignorante^^), ce n’est pas une région que je pensais visiter. Je sais qu’elle est plébiscitée par beaucoup. Mais pour moi il n’y avait pas grand chose à y faire, et il y faisait juste trop chaud (vous savez, pas de mer ni de montagnes pour prendre l’air, je pensais qu’on allait étouffer ^^). Et puis, en 2020, l’un de nos amis qui y travaillait pendant l’été nous a proposé de passer le voir sur le chemin du retour de notre premier road trip en France. Après ce stop ultra rapide d’à peine 48h, j’ai tout de suite eu envie d’y revenir. Si bien que c’était une évidence pour nous d’y repasser quelques jours lors de ce second été en France.

 

Je vais donc vous donner quelques idées d’activités et de visite à faire lors d’un séjour en Ardèche.

4 idées de visites en Ardèche

Aller voir des dolmens

J’imagine que si je vous dis dolmens vous pensez tout de suite à la Bretagne ? C’était mon cas aussi. Et pourtant…Il y a en Ardèche 900 monuments, ce qui en fait en réalité l’une des plus grandes concentration de dolmens…plus qu’en Bretagne ! Encore une fois, j’aurai carrément pu passer à travers cette information si nous n’avions pas logé à 500 mètres d’un des sites de la région. Au départ nous devions logé dans un camping à Vallons Pont d’Arc. Et compte tenu des contraintes sanitaires, nous avons en dernière minute opté pour un Airbnb qui se trouvait à Labeaume. Lors de ma réservation, j’ai lu qu’il y avait un site de dolmens juste derrière la maison, le site de Ranc de Figere. Evidemment je suis allée m’y balader dès notre arrivée et nous y sommes retourné le lendemain en famille. Il existe 2 parcours, un de 6 et un de 9 km. Mais en vous garant à proximité du site, vous pourrez en à peine 1km de marche accéder à une grande partie de la nécropole. C’est vraiment un parcours hyper accessible, même en poussette pour le coup (même s’il faudra la quitter pour accéder au plus proche de la nécropole). Vous y trouverez des explications qui permettront d’en faire une visite à la fois ludique et instructive.

 

Visiter de charmants villages

En 2 courts séjours, nous avons visité 3 jolis villages qu’on ne peut que vous conseiller : Ruoms, Labeaume et Vogüé.

 

Nous avons beaucoup aimé Ruoms car il y a un côté très animé avec une vraie rue commerçante et vivante, l’accès à la rivière avec des tables de picnic ombragées (ce qui est rare) et en même temps un vieux centre historique plutôt joli. C’est un petit village et on en a vite fait le tour, mais c’est un bon spot en famille. Il y a même une aire de camping car juste à côté de la rivière, on s’est dit qu’il fallait le retenir pour le jour où on reviendrait en van #lifegoal 😉

 

Vogüé est le premier village que nous avons visité lors de notre visite express en 2020. Il a été élu « Plus beau village de France » et on comprend aisément pourquoi ! Le village est adossé à une falaise et ses ruelles en pente sont très étroites. D’ailleurs, on trouve à Vogüé la rue la plus étroite de France : la rue des Puces. On s’y perd facilement et on est agréablement surpris à chaque coin de rue. Il y a également un château que nous n’avons pas eu le temps de visiter, le château du Comte de Vogüé.

 

Dans le même style, nous avons adoré nous balader dans les ruelles de Labeaume (juste à côté de Ruoms). Ici j’ai trouvé qu’on mêlait un peu les 2 villages précédents : le charme de Vogüé avec l’animation de Ruoms. Ceci dit, le côté moins sympa, c’est le parking payant (mais c’est sûrement nécessaire notamment à l’été pour gérer le flux touristique). Si vous y passez et que vous voulez prendre un peu de hauteur (et surtout avoir une belle vue sur le village), je vous conseille de monter au belvédère. Bon par contre ça monte vraiment, et il faut escalader de grosses pierres pour arriver au sommet. Pour le coup, on oubliera en poussette… Mais sinon, une fois là haut, on est content d’avoir fait le chemin quand même ; ). Et un peu en dehors du village, il y a également les Jardins Suspendus. Ce sont des terrasses accrochées à la falaises, aménagées en potagers au 17ème siècle car les terrains cultivables étaient très rares dans la région. Ils ont été en activité jusque dans les années 50. Au delà de l’aspect historique, n’hésitez pas à y aller aussi pour la vue sur les Gorges de Labeaume !

 

Visiter les grottes Chauvet

Il parait que j’ai visité les grottes Chauvet lorsque j’avais 8 ou 9 ans. Bon en vrai, je ne m’en souviens pas, pourtant je me rappelle très bien des vacances de cet été là…Alors du coup, je ne vais pas vraiment passer beaucoup de temps à vous décrire à quel point c’est un incontournable mais il parait que ; ) Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de grottes préhistoriques, ou plutôt d’une réplique comme pour les grottes de Lascaux. Je vous mets le lien vers le site du site, vous en apprendrez clairement plus que par moi ^^ : Chauvet 2

 

Se baigner sur le site de Vallon Pont d'Arc

Lorsqu’on pense à l’Ardèche, c’est généralement LE site qui nous vient à l’esprit : l’arche de Vallon Pont d’Arc. Et effectivement, c’est un site incontournable si vous passez dans la région. Une vraie curiosité géologique, puisque l’arche a été façonnée naturellement dans la roche par la rivière. Comme souvent pour les endroits très touristiques, il y a beaucoup de monde. La première année, j’étais descendu de la voiture pour faire une petite photo en mode insta girl qui montre qu’elle l’a vu. Mais lors de notre 2ème passage, j’ai eu envie qu’on y passe un petit moment, qu’on mette nos pieds (et même les jambes pour Bibouclette) dans la rivière et qu’on s’imprègne du lieu. Et franchement, malgré le monde je ne regrette pas du tout, car le lieu est plutôt magique. Maintenant si vous avez l’occasion d’y aller hors saison, profitez de la chance que vous avez ! A quelques kilomètres, vous trouverez un point de vue plutôt impressionnant : le Belvedere de Serre de Tourre. C’est d’ailleurs la photo qui a servi à illustrer cet article car c’est l’un des plus beaux que j’ai vu cet été là. Encore une fois, beaucoup de monde, mais c’est souvent le cas pour les beaux points de vue en plein mois d’août ^^.

 

Et vous, vous connaissez l’Ardèche ?

Quels sont vos endroits préférés ? Dites-nous tout !

Une semaine en Auvergne

meandre de queuille

Pourquoi partir en vacances en Auvergne

 

Au départ, j’avais vu une photo sur Instagram, présentant des sites français qui avaient un petit goût d’ailleurs. Parmi ceux-ci, le méandre de Queuille. J’ai flashé sur ce site et je me suis dit qu’il fallait absolument qu’on y aille ; ) Ensuite j’ai pensé au fait que je voulais emmener Bibouclette à Vulcania et à la découverte des volcans. Et puis, encore sur Instagram (oui je sais, je vais trop sur insta ^^), j’ai vu des photos du Massif du Sancy. Et encore une fois boom, craquage, j’avais trop envie d’y aller ^^. Des paysages de rêves, des découvertes et une belle dose de montagne, il vous faut d’autres raisons pour partir en Auvergne vous ? Ok, je vous fais une petite liste des choses à voir et à faire en Auvergne, que vous pourrez faire facilement sur une semaine.

 

4 idées de visites en Auvergne

Vulcania

Alors, je débute par ce site, même si en réalité ça n’a clairement pas été notre visite préférée. Alors déjà, pour rappel, qu’est-ce que Vulcania ? C’est un parc à thème, mêlant apprentissage et loisir autour des volcans et de la planète Terre.

Sur le papier, ça avait vraiment tout pour nous plaire. Honnêtement, nous n’avions peut-être pas bien préparé notre visite. Je ne savais pas forcément le type d’activité que nous pouvions y faire. Je pensais que nous allions vraiment apprendre beaucoup de choses sur les volcans. Et finalement, nous avons surtout eu le droit à des animations « loisirs » sans vraiment d’apprentissage. D’ailleurs, la seule chose qui a vraiment marqué Bibouclette, c’était la nouvelle attraction « Namazu », une montagne russe ouverte en 2021. Alors ok, nous n’avons pas tout fait, notamment la partie expo (qui nous aurait peut-être fait changé d’avis). Mais il y avait beaucoup de monde, il faisait chaud et nous étions un peu lassés des choses que nous avions vu depuis le matin…Cela dit, nous ne regrettons pas d’y avoir passé une grosse partie de la journée. Juste , je pense que nous avons appris plus de choses grâce au livre que Bibouclette a acheté à la boutique que grâce à notre visite du parc ; ) Pour avoir fait des recherches en parallèle (et un peu trop tard pour le coup ; ), je pense qu’il vaut mieux visiter le Volcan de Lemptégy si vous voulez vraiment en apprendre plus sur les volcans.

 

Le méandre de Queuille

Alors, un site qui par contre ne nous a pas déçu, c’est celui du Méandre de Queuille (vous savez, celui par qui tout à commencé). Le site en lui même est un belvédère qui permet de profiter d’une vue incroyable sur un méandre, une boucle formée par la rivière Sioule. Pour y aller, c’est super simple : direction la commune de Queuille, garez vous près de l’église, et suivez les panneaux ; ) En 5 minutes de marche à peine vous y serez ! En face de vous, le méandre, la rivière, et la presqu’ile de Murat, autrefois habitée et aujourd’hui recouverte de forêt (d’où le petit goût d’Amazonie : ). On ne l’a pas fait, mais je sais qu’il existe aussi une randonnée d’une dizaine de kilomètres, « La ronde du méandre au viaduc », qui peut être sympa si vous voulez faire durer un peu la visite. Et par contre, on vous conseille sans hésiter le snack du Paradis sur le site du belvédère : de bonnes frites maison et une pause au calme qui pourront être parfaits après votre randonnée (n’hésitez pas à y aller même sans faire la randonnée ^^)

 

 

Les lacs d'Auvergne

Savez-vous que l’Auvergne, du Puy de Dôme à l’Allier compte près d’une vingtaine de lacs ? J’avoue les lacs, c’est vraiment mon truc. Encore plus lorsqu’il y a des montagnes et de la forêt autour. C’est vraiment le genre de paysage dans lequel je me vois bien finir mes vieux jours (ou même mes moyens jeunes jours en fait ^^). Alors niveau lacs j’ai été servie lors de notre séjour en Auvergne. En réalité, nous n’en avons fait que 3, mais ils étaient tous différents.

 

Le lac du Guery, proche du Mont Doré, est un lac de barrage volcanique. C’est à dire qu’il a été créé par une coulée de lave. C’est le plus haut lac d’Auvergne et il culmine à 1250 mètres d’altitude. Une balade au lac du Guery vous permettra en une seule randonnée d’environ 1h30 de voir un lac, une cascade et un magnifique point de vue sur les Roches Tuilières et Sanadoire. C’est vraiment une balade à faire en famille, même s’il faut mieux prévoir de bonnes chaussures et éviter les poussettes si vous voulez aller jusqu’à la cascade. Le chemin pour y accéder grimpe vraiment fort et même si c’est vraiment faisable (on est pas dans de l’escalade non plus), j’avoue nous n’étions pas prêts ^^

 

Le lac Pavin, est lui un lac de cratère, c’est le plus jeune (6900 ans quand même le petit jeunot ^^), et le plus profond des lacs d’Auvergne. Là encore, la balade est plutôt facile et familiale, mais pas en poussette les amis (je dis ça car j’en ai vu, et je pense qu’ils regrettent encore leur idée ^^). Pour faire le tour de ce cercle presque parfait de 800 mètres de diamètre, comptez une heure. Attention, même si c’est tentant, la baignade est interdite : )

 

Le dernier lac que nous avons fait, le Lac des Hermines est un lac artificiel en réalité, et pas le plus beau…mais je vous explique dans le point suivant pourquoi on a adoré y aller ; )

 

Parmi les lacs que nous n’avons pas eu le temps de voir avec regret, mais qui étaient sur notre liste, je citerai le Lac Servières, le Lac Chambon et le lac d’Aydat. Si vous avez eu l’occasion d’y aller, n’hésitez pas à nous en parler, on partagera vos impressions : )

 

Le Massif du Sancy

Au départ, je comptais faire uniquement la partie nord du l’Auvergne, plus ou moins la région du Puy de Dôme. Et puis, j’ai vu des images du Puy de Sancy. Et voilà, il fallait que j’y aille ^^. Alors on a poursuivi notre périple en Auvergne un peu plus au sud. En réalité, si vous choisissez un logement du côté du Puy de Dôme ou du côté du Sancy, vous pourrez facilement naviguer de l’un à l’autre. Nous avons choisi 2 logements pour des questions de disponibilités, mais nous aurions complètement pu rester plus au nord. En effet, de notre premier à notre second logement il n’y avait qu’une heure de route ! Cela dit, je ne regrette pas du tout notre séjour à Super Besse.

 

En effet, c’est vraiment une station familiale au top ! L’an dernier, pendant notre séjour à la Foux d’Allos, nous étions dans une station sympa, mais pas très animée au quotidien. Là c’est tout le contraire. Des bars, des restos, des commerces de proximité…Et surtout une tonne d’activités pour tous les âges autour du Lac des Hermines. Bouées sur gazon, descentes en kart, luge d’été, balades en chien de traineaux, jeux gonflables aquatiques et même une tyrolienne (que je vous conseille de réserver, il n’y avait plus de place durant notre séjour). On s’est vraiment éclaté ! Et pour ceux qui aiment les randonnées, c’est top aussi : au départ de la station, vous pouvez accéder au Puy de Sancy, soit à pieds, soit grâce aux télécabines. C’est vraiment un endroit où paysages de rêves et activités familiales se mêlent et on vous le conseille sans hésiter !

Et vous, vous connaissez l’Auvergne ?

Quels sont vos endroits préférés ? Dites-nous tout !

Idées d’activités avec les enfants dans le Périgord

Pourquoi partir dans le Périgord avec des enfants ?

 

Lorsque j’étais jeune mes parents avaient des amis plus vieux qu’eux (des ancêtres ^^) qui partaient toujours en Dordogne en vacances. Et j’entendais souvent mes parents dire « il n’y a rien à y faire et il pleut tout le temps ». En vrai ils ne l’ont peut-être pas dit tant de fois, mais dans ma tête d’enfant, ça s’est gravé ^^. Du coup, pendant des années, j’avais clairement barré cette destination de ma liste. Et puis finalement…comme on dit, il n’y a que les c… qui ne changent pas d’avis ; ) Une cousine de Biboumoto y habite, et puisque c’était sur la route entre le Bassin d’Arcachon et l’Auvergne que je voulais visiter, je me suis dit, arrêtons-nous dans le Périgord quelques jours : )

 

Je n’ai pas du tout regretté cette décision : le Périgord est une destination nature parfaite pour des vacances en famille ! D’ailleurs, je vais vous le prouver à travers ma sélection d’activités testées et approuvées par les Biboux : )

3 activités à faire avec vos enfants dans le Périgord

Découvrir des sites troglodytes

Les sites troglodytes sont nombreux dans le Périgord et ont été utilisés par l’homme en moyenne de la préhistoire à la renaissance. Concrètement, il s’agit d’abris sous roche, creusé naturellement ou un peu par l’homme dans les falaises. Ce sont des sites vraiment impressionnants et chargés d’histoire.

 

Nous avons notamment visité le site de la roque Saint Christophe qui a laissé un très bon souvenir à Bibouclette. Pour ce site, comptez 5 € pour les enfants et 10 € par adulte. Je trouve que c’est vraiment accessible pour la qualité du site. Il y a même des visites guidées sans supplément. On est arrivé 5 min trop tard, et comme il y avait beaucoup de monde, on a préféré faire la visite en autonomie. Mais on a écouté quelques passages du guide , et cela m’a semblé tout à fait intéressant pour toute la famille. Même sans la visite guidée, nous avons tout de même pu assisté à une explication notamment sur la préhistoire et comment faire du feu (le passage préféré de Bibouclette^^).

 

Dans la même idée, il y a le joli village de la Rogue Gageac que nous avons visité en arrivant dans la région. Il a la particularité d’abriter un jardin exotique tout à fait surprenant ! Et également un fort troglodyte (que nous n’avons pas visité, du coup je ne peux pas vous donner mon avis ; )

 

fort troglodyte de la roque saint christophe
canoe dans le perigord

Faire une balade en canoë au fil de la Vézère

La Vézère, est une rivière qui traverse la Corrèze et la Dordogne. Une rivière relativement calme. Ce qui fait qu’une balade en canoë sur celle-ci est tout à fait accessible en famille. En soit, à part quelques coups de pagaie pour éviter les arbres sur les côtés et vous pourrez tout simplement vous laisser porter par le courant !

 

Nous avons choisi de passer par Canoë Family dont le départ était situé à Saint Léon sur Vézère (un très joli village a visité par ailleurs). C’était tout proche de notre logement, et notre hôte nous l’avait conseillé. Généralement, les hôtes sont de bons conseils, alors autant les suivre. Et que ce soit au niveau de la gentillesse de l’équipe, du sérieux ou des tarifs par rapport aux différentes excursions, je vous les conseille à mon tour.

 

 Ils proposent 6 types de balades, allant de 5 à 50 km : clairement il y en a pour tous les goûts et pour toutes les capacités sportives ; ) Nous avons choisi la balade des 3 châteaux qui fait 8km, comptez 1h30 à 2 h en pagayant tranquillement : )

 

Etre émerveillé par les grottes de Lascaux

Bibouclette a commencé à étudier la préhistoire à l’école cette année. C’est une période qui lui a beaucoup plu. J’ai toujours eu dans l’idée de profiter des vacances pour assurer une sorte de continuité pédagogique. Alors évidemment, on ne pouvait pas passer par le Périgord sans visiter la grotte la plus célèbre de France : la Grotte de Lascaux. Si vous ne le saviez pas, je vais peut-être vous décevoir. Mais on ne peut plus visiter le vrai site des Grottes de Lascaux depuis 1963 car l’exploitation touristique l’avait trop abimée et la mettait en danger. Il a fallu 20 ans avant qu’une réplique, appelée Lascaux 2, sorte de terre et permette aux visiteurs d’accéder de nouveau au « site ».

 

Bien que ce site existe toujours, depuis son ouverture en 2016, c’est Lascaux IV qui se visite le plus. La grande différence, c’est qu’il s’agit ici d’une réplique complète du site. La visite se fait uniquement en visite guidée. C’est sûrement mieux car regarder les peintures sans explication n’aurait pas vraiment d’intérêt (sauf si vous êtes déjà expert sur le sujet). Cependant, en pleine saison, les visites se font un peu à la chaine avec des groupes d’une trentaine de personnes qui partent toutes les 5 min ! Malgré les casques, j’ai parfois été gênée par la voix du guide suivant ou précédant à certains moments.

 

Mais les explications étaient très claires et la scénographie avant et après la grotte en elle-même était très bien pensée ! Comptez 20 € par adulte et 12 € par enfant entre 5 et 12 ans.

 

 

Et pour ceux qui se demandent (comme nous ^^) où est passé Lascaux III, il s’agit en fait d’une exposition itinérante qui parcours le monde entier !

 

 

 

 

Site des grottes de lascaux

Comme d’habitude, n’hésitez pas à nous donner vos bons plans, on les ajoutera à l’article avec plaisir : )

Idées de visites autour du Bassin d’Arcachon

photo du bassin d'arcachon

Pourquoi visiter le Bassin d'Arcachon ?

 

Le Bassin d’Arcachon, vous connaissez ? Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais nous avons toujours eu tendance à plutôt partir vers l’est de la France. Mis à part la Normandie et un peu la Bretagne, on a de grosses lacunes sur l’ouest ^^. On avait prévu une escapade entre Nantes et la Rochelle en avril dernier…Mais nouveau confinement … (décidément faut qu’on arrête d’essayer de partir pendant les vacances de printemps ^^) Bref, on a remis cette partie de l’ouest à plus tard, mais on voulait continuer dans cette idée. Il y a des années que j’avais envie de partir au Bassin d’Arcachon, du coup on est partis sur cette destination pour notre première semaine de road trip en France.

 

Même si la destination est super connue, je vous donne quelques idées de visites pour vos prochaines vacances au Bassin d’Arcachon.

Activités gratuites à faire au Bassin d'Arcachon

On débute ce partage d’idée par des activités « gratuites ». Et ce pour plusieurs raisons : économiques et écologiques. Alors, économique, c’est simple à comprendre, c’est gratuit, on économise du budget ^^. Mais pourquoi écologique ? Parce que généralement, les activités gratuites autour du Bassin d’Arcachon se font dans la nature, avec juste nos jambes pour nous porter et nos yeux pour découvrir les merveilleux paysages de cette région magnifique. Allez, on part tout de suite à la découverte des activités gratuites au Bassin d’Arcachon.

 

Grimper sur la Dune du Pilat

Alors pour débuter, on va démarrer par un incontournable du Bassin d’Arcachon : la Dune du Pilat. On va commencer par un petit point lexical qu’on a appris en étant sur place. Lorsque vous serez dans le coin, vous verrez des panneaux avec parfois l’orthographe « Pilat » et parfois « Pyla ». Alors, laquelle est la bonne ? En réalité, les deux sont corrects et je vais vous expliquer comment les différencier. Pilat vient du gascon « pilot » qui veut dire « tas ». Du coup, lorsqu’on monte sur la dune, on est bien sur un tas de sable, donc au Pilat ; ). Lorsque par contre vous vous trouvez sur la station balnéaire toute proche, là vous êtes au Pyla. Le promoteur à qui appartenait ces terrains entre le Moulleau et la dune dans les années 20, leur a donné cette orthographe afin de leur donner un côté plus « exotique ». Voilà, vous avez l’explication : )

 

Mis à part cette anecdote, le site de la Dune du Pilat reste vraiment un lieu à voir lors de votre passage dans cette région. Le site est magnifique et bien que très fréquenté en été, vous ne vous sentirez pas en plein bain de foule tant l’étendue de sable est large…A condition de venir plutôt le matin ou en fin de journée. Pour vous y rendre, vous pouvez soit emprunter le parking payant (comptez de 6 à 10€) qui mène aux escaliers, soit vous garer après les campings (qui comporte notamment le célèbre camping des Flots Bleus ; ) pour accéder à une montée qui est « plus facile » et moins peuplée.

 

Aller à la plage

Dans la même idée que la Dune du Pilat, une bonne manière de passer un moment agréable dans le Bassin d’Arcachon c’est de profiter de ses belles plages de sable fin. Vous avez plusieurs types de plages : les plages du Bassin et les plages Océanes. Les plages du Bassin sont idéales en famille, notamment avec de jeunes enfants car elles sont très calmes. Nous avons vraiment adoré la plage de la Hume à Si vous préférez les grandes plages de sable fin et les vagues, alors optez pour les plages océanes telles que le Petit Nice, la Lagune, l’Horizon, ou la Garonne.

Visiter les villes du bassin

Il est complètement possible de passer de belles journées autour du Bassin sans forcément dépenser d’argent. Visiter ses jolies villes et villages est une activité gratuite et vraiment sympa. Une belle manière de découvrir les villes du Bassin d’Arcachon est d’en faire le tour en vélo, les villes sont relativement plates et rendent les balades ultra agréables. Nos villes préférées ? Cap Ferret, Arcachon, Biganos, Gujan Mestras : )

 

Activités payantes à faire au Bassin d'Arcachon

Les activités gratuites sont tout à fait suffisantes pour passer de belles vacances, c’est évident : ) Mais on peut avoir envie de profiter des vacances pour faire des activités qu’on a pas l’habitude de faire habituellement. Alors nous avons sélectionné quelques activités payantes autour du Bassin d’Arcachon.

 

Balade en bateau

Une manière de découvrir le Bassin d’Arcachon c’est sur l’eau : ) Vous pouvez vous laisser tenter par une balade en bateau par exemple. On vous conseille les navettes et excursions proposées par l’Union des bateliers arcachonnais. On a testé leurs services sur la traversée entre Arcachon et le Cap Ferret et tout était parfait : la ponctualité, la gentillesse des équipes, la facilité pour réserver. Au delà de la navette simple, que vous pourrez prendre à plusieurs endroits sur le Bassin, vous avez aussi des excursions. Nous n’avons pas testé cette partie, mais tout porte à croire que le niveau de service pour la visite de l’Ile aux oiseaux ou du Banc D’Arguin sera le même.

Faire du paddle ou du surf

Bibouclette a eu envie d’innover cette année. Au lieu de dépenser tout son budget d’argent de poche dans des bêtises, elle s’est payé une activité. Et elle a choisi le paddle ! Pour cette initiation, on a choisi la Paddle Glisse sur notre plage préférée, la Hume à Gujan Mestras. On vous les conseille sans hésiter !

 

Pour le surf il faudra vous rendre sur les plages océanes. Alors nous n’avons pas testé, mais nulle doute que vous trouverez votre bonheur ; ) N’hésitez pas à nous donner vos bonnes adresses d’ailleurs, on les partagera avec plaisir.

 

 

Réserve ornithologique du Teich

Une activité que nous avons testé avec plaisir, c’est la réserve Ornithologique du Teich. C’est la première activité que nous avons fait en arrivant. Le temps était mitigé, mais il ne pleuvait pas. Nous sommes arrivés un peu tard (vers 16h) mais nous avons pu observé pas mal d’oiseaux quand même. Par contre, si vous y allez, je vous conseille de ne pas oublier un élément essentiel : vos jumelles ; ) Si jamais vous n’en avez pas, n’hésitez pas à en louer à l’entrée, ca fera vraiment la différence sur votre visite !

Les parcs d'attractions et aquatiques

Vous avez prévu des vacances au Bassin d’Arcachon avec des enfants de 2 à 10 ans ? Alors, ils vous réclameront sans doute une journée dans l’un des parcs d’attractions locaux ! On est passé des dizaine de fois devant 2 d’entre eux : Kid Parc et La Coccinelle à Gujan Mestras.

 

Pour les plus grands, il y a aussi Aqualand, un parc aquatique également à Gujan et les structures gonflables Aquapark de Biscarosse.

 

Bref de quoi permettre à toute la famille de s’éclater !

Vous avez d’autres idées d’activités gratuites

ou payantes au Bassin d’Arcachon ?

N’hésitez pas à nous les donner, on les repartage : )

Un week-end au Mans

Cathédral St Julien Le Mans

Pourquoi partir au Mans en week-end ?

Tout est dit dans le titre…Mais pourquoi donc partir au Mans en week-end ? ^^ Alors comme je l’ai expliqué sur notre compte Insta, cette ville c’était une étape sur la route des vacances. On l’avait choisie car elle était plus ou moins au milieu du chemin puisqu’on voulait éviter Paris. Mais comme on était sur place, on s’est dit que ce serait dommage de ne pas en profiter pour faire un peu de tourisme. J’ai donc entrepris des petites recherches sur les choses à faire au Mans, et je vous les partage dans cet article : ) 


3 activités à faire au Mans

Le circuit des 24h du Mans et son musée

Même si vous n’êtes pas spécialement amateur de sports mécaniques, il y a fort à penser que vous connaissez le Mans pour son circuit automobile. 

 

Le circuit des 24 heures du Mans a été créé en 1923 au sud de la ville, suite au Grand Prix Automobile de France qui se déroula dans la Sarthe en 1906. Depuis sa création, les 24h du Mans est un événement majeur du sport auto dans le monde. 

 

En dehors des jours où le circuit est occupé par des courses, on peut le visiter librement entre 10h et 18h grâce à un audio-guide pour seulement 5€ par personne. Et les jours de courses, vous pouvez tout de même accéder au Musée qui reste hyper intéressant à voir malgré tout. Et oui, car le circuit comporte aussi une partie musée qui vous plongera dans l’histoire des sports auto, de l’automobile et du circuit depuis les années 20. Le Musée des 24h du Mans comporte également des expos temporaires, comme celle consacrée au film événement le Mans 66. Vous avez même des pass comprenant l’accès au musée et au circuit à tarif préférentiel.



La cité Plantagenêt

La cité Plantagenêt, c’est le coeur historique du Mans. La vieille ville si vous préférez. C’est souvent ce que je préfère dans les villes d’une manière générale. Je peux admirer les immeubles et l’architecture moderne, mais j’avoue que les vieilles pierres remportent toujours mon adhésion ; ) 

Concrètement, la cité Plantagenêt, c’est 20 hectares de ruelles pavées, de jolies maisons à colombages et une cathédrale (Saint-Julien) magnifiquement rénovée, entourés d’une muraille romaine.   

A l’été (généralement de Juin à Septembre), vous pouvez profiter le soir de parcours nocturnes, la Nuit des Chimères, avec des projections d’oeuvres d’art sur les murs et les lieux clés de la cité Plantagenêt et des alentours. Il faut simplement attendre la tombée de la nuit ; ) 

Que ce soit le jour ou la nuit, c’est vraiment une superbe balade et qui plus est gratuite : ) Vous pouvez même vous garer au parking souterrain proche du cinéma et du centre commercial des Jacobins, et prendre la navette électrique gratuite pour vous y rendre. En vrai, vous mettrez plus de temps qu’à pieds, mais si vous avez des difficultés pour monter les marches ou avec de jeunes enfants (et les poussettes qui vont avec), ca peut être une vraie bonne idée. 

Les Alpes Mancelles

Pour ce dernier point, il faudra sortir de la ville. Mais je pense que ca peut clairement valoir le coup, car vous ne vous attendrez pas à cela. Et oui, à quelques kilomètres du Mans, il y a des montagnes ! J’avoue, je n’en avais aucune idée avant de faire mes recherches pour cet articles. Et je regrette de ne pas l’avoir su plus tôt pour prévoir un arrêt un peu plus long et aller y faire un tour (après ce n’est pas très loin, on pourra y revenir ; ) 

 

Ce territoire s’étend sur quatre communes et trois départements. Vous pouvez débuter votre périple par Saint Léonard des Bois à une cinquantaine de kilomètres du Mans,  puis poursuivre par le Moulins le Carbonnel  juste à côté.  Ensuite on passe dans l’Orne avec le très joli village de Saint Cénéri et enfin dans la Mayenne avec Saint Pierre des Nids. 

 

Plus que l’altitude de ses “montagnes” (le point culminant est à 417 m avec le Mont des Avaloirs !), c’est vraiment le charme de ses vallées qui vous fera craquer. En tout cas, mes recherches m’ont vraiment donné envie d’y passer un week-end : ) 

 

Et vous, vous saviez qu’il y avait tant à faire dans le Mans et à proximité en matière de tourisme ? 

4 semaines de road trip en France

ROAD TRIP FRANCE

Pourquoi partir 4 semaines en France

Après notre merveilleux road trip en France en 2020, nous avions très envie de réitérer l’expérience sur 2021. Nous qui partions pratiquement uniquement à l’étranger depuis des années, nous avons finalement, un peu grâce au contexte sanitaire, réappris à aimer notre propre pays. Ce qui nous avait plus en 2020, sont les raisons qui nous ont poussé à repartir sur les routes de France cette année : la liberté, la facilité, la proximité. La liberté car le fait de partir en voiture nous offre une plus grande flexibilité. Contrairement à l’an dernier, nous avions bouclé l’ensemble de l’itinéraire avant de partir. Mais au quotidien, nous aimons vraiment pouvoir nous arrêter où bon nous semble, changer d’avis sur les activités du jour, choisir de ne pas nous arrêter et manger un picnic dans la voiture pour rouler plus loin si l’envie nous prend. La facilité, car aucune barrière de langue (même si j’ai du demander des chocolatines et du pain tranché…J’ai survécu ^^), pas de change d’argent, et en cas de soucis, on peut rentrer en quelques heures chez nous sans devoir attendre un vol. La proximité, car on a aussi dans l’idée d’essayer d’avoir une empreinte carbone plus raisonnable en ce qui concerne nos voyages. Pour y parvenir, on peut déjà travailler sur ces 3 points : le mode de transport, le nombre de kilomètres parcourus, le temps passé sur place. Alors, honnêtement, nous ne sommes pas prêts pour les voyages en train (enfin si mais avec une voiture sur place…liberté tout ça tout ça), et le vélo ce n’est pas notre fort ^^.  Mais par contre un voyage en voiture à 3 reste toujours moins impactant pour la planète qu’un vol aller retour intérieur. Si cette notion vous intéresse, n’hésitez pas à aller faire une simulation sur ce site avant votre prochain voyage pour comparer : GOOD PLANET

Donc, nous avons choisi la voiture plutôt que l’avion. Ensuite le nombre de kilomètre parcourus…Bon sans compter les kilomètres sur place, si on additionne les grandes étapes de notre road trip, on compte quand même 2700 kilomètres. Mais encore une fois, plus cohérent qu’un aller retour à Dubaï pour 5 jours. Et d’ailleurs, c’est vraiment sur ce dernier point que nous avons voulu faire la différence en partant 4 semaines. En effet, je pense qu’un voyage plus responsable est aussi un voyage optimisé. On avait envie de voir pas mal de choses en France. Mais plutôt que de le faire en 4 fois 1 semaine, on a décidé de construire un voyage cohérent et plus long. Evidemment, chacun fait en fonction de ses congés et de ses possibilités. L’idée ici est surtout de vous donner des pistes de réflexion et de vous expliquer notre démarche 🙂 

Quand partir en road trip en France

Les choses n’ont pas changé depuis notre road trip initial : la meilleure période pour un road trip en France est en gros de mai à fin septembre. Il devrait normalement faire beau à peu près partout (je me souviens d’une semaine en Bretagne fin avril où nous avons eu très chaud !). Evidemment, l’idéal est de partir hors vacances scolaires, avant le 15 juillet ou après le 15 août. Mais si, comme nous, vous n’avez pas vraiment le choix, en choisissant des secteurs un peu moins touristiques, vous devriez pouvoir échapper à la foule même en plein mois d’août. Par exemple, nous avons eu des bouchons uniquement dans le Bordelais à l’aller et en passant Lyon au retour. Sur place, je dirais que le monde se concentrait surtout sur les hauts lieux touristiques : la dune du Pilat, les grottes de Lascaux, Vallon Pont d’Arc par exemple…Cela dit, par rapport à l’an dernier, il y avait encore beaucoup de monde même après le 15 août. Changement d’habitudes des touristes ou situation exceptionnelle due au contexte sanitaire, je ne sais pas. A voir avec les années à venir 🙂 

Quel itinéraire pour un road trip de 4 semaines en France

Comme je vous le disais, cette année notre itinéraire était déjà construit avant de partir sur les routes de France. Parmi les choses que nous voulions voir il y avait : le bassin d’Arcachon, les grottes de Lascaux, les Volcans d’Auvergne, un peu de montagnes dans le Massif Central, repasser par l’Ardèche après une première découverte en 2020 et prendre une grande dose de soleil dans le Gard. J’ai expliqué chacune des étapes dans les articles correspondant, donc je vous laisse les parcourir pour en savoir plus :). Une petite astuce que je vais quand même vous donner lorsque vous construisez un itinéraire de road trip. A l’aller et/ou au retour, prévoyez si vous le pouvez un stop de quelques heures ou d’une nuit dans une ville que vous aimeriez découvrir sur la route mais où vous n’iriez pas forcément en week-end. Par exemple, cette année nous voulions éviter Paris à l’aller en partant du Nord pour aller au Bassin d’Arcachon. J’ai regardé la carte, et vu qu’en ajoutant à peine 80 kilomètre au total, on pouvait éviter la capitale (et en vrai surement gagner des heures dans les bouchons !) et passer par Le Mans. Une belle découverte et une route plus digeste :). On a fait la même chose aussi pendant le road trip, avec notamment un stop au Puy en Velay qui n’était pas prévu au départ. L’idéal c’est vraiment de regarder la carte et de se dire : bon pour aller de ce point A à ce point B je passe à proximité de ce point C, est-ce que ca vaut le coup d’y faire un saut. Spoiler : bien souvent la réponse est oui ; ) 

Quel budget pour un road trip de 4 semaines en France

J’ai tenu les comptes tout au long de notre voyage afin de vous donner un budget au plus juste pour 4 semaines de road trip en France. A vrai dire, nous n’avions pas vraiment de budget au départ. Je fonctionne beaucoup aux coups de coeur pour les logements et comme chacun le sait (si ce n’est pas le cas, voilà vous savez ^^), je j’aime pas cuisiner. Donc, dès qu’on le pouvait, on mangeait à l’extérieur. Cela dit évidemment, ce qui est valable pour nous ne le sera pas forcément pour vous. On a chacun ses préférences. Pour certains ça sera les repas, pour d’autre les activités. Quoiqu’il en soit, il me semble qu’il faut retenir ceci : si vous optez pour un voyage en France, les postes sur lesquels votre budget risque d’être impacté seront clairement les hébergements et les repas. Et oui, se loger et manger lors d’un road trip en France coûte cher, ce n’est pas une légende (et d’ailleurs, c’était déjà le cas lors de notre road trip en 2020). Bien sûr, si vous partez en tente et que vous préparez vous même tous vos repas, vous pourrez faire de belles économies. A titre d’exemple encore une fois, nous avons dépensé environ 110 € par nuit (soit 36€ par personne) pour des logements en Airbnb, et 36€ par jour (soit 12€ par personne) pour les repas et boissons. Comme vous pouvez le voir, on ne peut pas vraiment dire que nous ayons abusé. Cela dit, cela représente quand même, juste pour ces 2 postes, presque 80% de notre budget total.  

Budget Road Trip 4 semaines

Au total, nous avons dépensé tout compris 5540 € pour 4 semaines de road trip en France. Cela représente un budget de 185 € par jour pour 3, soit 62€ par personne. C’est sensiblement le même budget par personne et par jour que pour notre road trip de 2020 toujours en France, et presque moitié moins cher que pour notre voyage en Norvège. Finalement partir en France ne coûte pas si cher ; ) 

Et vous quel est votre budget moyen par personne pour vos vacances d’été ? Et vous êtes plutôt road trip ou vacances en club ? France ou étranger ? On espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair sur l’organisation d’un road trip en France, on attend vos commentaires ici ou sur nos réseaux 🙂 

Activités familiales au Val d’Allos

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • La montagne en été
  • Les activités en famille
  • Les randonnées

Le contexte

Nous avons choisi de séjourner dans le Val d’Allos pendant l’été 2020 bien avant les contraintes de déplacements et le Covid. En effet, c’est le lieu où Biboumoto passait ses vacances lorsqu’il était jeune, et cela faisait un moment qu’il voulait nous le faire découvrir. Comme nous devions passer nos vacances de printemps à l’étranger, nous avions opté pour une destination montagne pour l’été suivant dès fin 2019.

Où se situe le Val d’Allos ?

Le Val d’Allos est situé dans les Alpes de Hautes Provences, dans le parc du Mercantour, aux sources du Verdon. En réalité le Val d’Allos, c’est 3 sites principaux qui disposent des labels Famille Plus Montagne : le village d’Allos situé à 16 km du sommet du col, le Seignus un peu plus haut et enfin La Foux située au plus près du col d’Allos. Chaque site a sa propre ambiance, ses propres spécificités et ses activités. Nous avons rayonné un peu plus loin (notamment à Colmar des Alpes) mais même en restant sur place, nos 9 jours seraient passés à toute vitesse c’est sûr : )

On vous propose de découvrir nos activités familiales préférées au Val d’Allos.

 


Randonnées en famille dans le Val d’Allos

Le Val d’Allos compte plusieurs centaines de kilomètres de sentiers balisés, soit autant de kilomètres de découverte en famille. Mais pour dire vrai, Bibouclette et la marche ça fait deux ; ) Elle aime bouger, mais elle a parfois du mal à se décider. Aussi lorsqu’on trouve des balades un peu ludiques c’est toujours mieux.  Ça tombe bien car le Val d’Allos c’est 8 balades spéciales Famille ! De notre côté nous avons fait le sentier de la Marmotte, la Boucle des fées et le lac d’Allos (mais nous y reviendrons un peu plus tard). Ce qui était vraiment top sur les 2 premiers circuits notamment, c’est le fait d’avoir des bornes avec des explications : contenus pédagogiques et jeux étaient de la partie.

C’est vraiment l’idéal pour des randonnées en famille. Je dirai que la Boucle des fées est accessible dès 2 ans (avant si vous avez un porte bébé évidemment) et le sentier de la Marmotte peut être 3 ou 4 ans.

Si vous voulez en savoir plus sur ces randonnées, rendez-vous ici : Randonnées pédestres Val d’Allos

randonnées Val d'Allos

luge d'été la Foux d'Allos

Faire de la luge d’été au Val d’Allos

Pour cette activité, rendez-vous dans la station de la Foux d’Allos. L’hiver c’est l’endroit idéal pour dévaler les pistes de ski. Et en toutes saisons, le lieu où vous adonner aux luges sur rails : )

Selon votre vitesse, vous mettrez de 4 à 8 minutes pour descendre la piste. De mon côté j’étais plus proche des 7 minutes car comme dirait Bibouclette, je suis une flipette ^^ Mais en vrai ce n’est vraiment pas si effrayant, parce que c’est accessible aux enfants dès 3 ans ; )

Comptez de 2,20 € (enfants – 12 ans) à 4,50 € (adultes) par montée. De notre côté, nous avons pris un pass comprenant directement 6 montées car nous avons vite perçu l’intérêt d’avoir une monnaie d’échange avec Bibouclette en fin de randonnée ^^


Journée détente à la base de loisirs d’Allos

On redescend dans le village d’Allos pour la prochaine activité. En effet, c’est ici que vous trouverez une grande base de loisir, construite autour d’un lac artificiel . En plus du plan d’eau où vous pourrez vous baigner, vous pourrez faire tout un tas d’autres activités : mini Golf, jeux pour enfants, pédalos et canoës, Tennis, foot, baskets, rollers….Certains jours, il y a même des cours de Pilates et de Yoga sur réservation.

En plus, comme il y a un snack vous pourrez facilement y passer la journée sans sortir. Et ca tombe bien car même si toutes les activités sont comprises, l’entrée sur le parc est payante : comptez 10 € par adulte et 5 € par enfant. Par contre, gros plus, le parking est gratuit (c’est aussi l’endroit d’où démarre la Boucle des Fées, alors vous pouvez en profiter pour faire par exemple le matin la randonnée et l’après midi une pause bien méritée à la base de loisirs).

On y est allé 2 fois sur notre séjour et vraiment on a adoré : )

base de loisir Allos

lac d'Allos

Découvrir le plus haut lac d’Europe dans le Val d’Allos

Bon j’espère que vous n’avez pas le mal des transports, car nous remontons une nouvelle fois pour la dernière activité de cet article ^^ Cette activité, c’est la randonnée du lac d’Allos dont je vous parlais un peu plus haut. Mais c’est surtout mon endroit wahou de ce séjour au Val d’Allos.

Le lac d’Allos, c’est le plus grand lac naturel d’altitude d’Europe qui culmine à 2228 mètres.

La montée prend bien 2 bonnes heures avec des enfants, sans compter le tour du lac, et ça monte pas mal, mais ça en vaut vraiment la peine. Déjà pour les paysages et les animaux rencontrés tout au long du chemin. Ici aussi nous avons vu des marmottes…Et même une hermine qui a eu aussi peur que moi quand elle est sortie des buissons juste devant mes pieds et que j’ai hurlé ^^

Et puis, arrivés en haut, le lac. Juste magnifique et paisible (malgré le monde en plein mois d’août) Un endroit de rêve qui m’a fait pensé à la Norvège.

Les animaux, les vélos, la cueillette, les drones et le camping la journée sont interdits. Bon en vrai, on était un peu déçu de ne pas pouvoir utiliser le drone, mais c’est aussi grâce à cela que ce lieu est aussi magique.


Et vous, avez-vous déjà visité le Val d’Allos ? On espère que cet article vous donnera envie de passer de beaux moment en famille ici : )

15 jours de road trip en France

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Voyager en France
  • Les road trip
  • Les voyages en famille

Le contexte

Cela faisait plusieurs années que Biboumoto voulait nous faire découvrir le lieu où il a passé une grande partie de ses vacances d’été enfant : le Val d’Allos. Nous devions partir en avril 2020 aux Etats-Unis, alors je me suis dit que l’été suivant serait parfait pour partir en France à la découverte de cette destination inconnue pour Bibouclette et moi. Nous avions donc dès décembre 2019 réservé 9 nuits à la Foux d’Allos. Finalement le méchant virus nous a forcé à revoir nos plans pour nos escapades de printemps. Alors nous avons aussi revu nos projets pour les vacances d’été en revoyant le nombre de jours de balade à la hausse. Nous avons tout d’abord ajouté 3 nuits au Lac Sainte Croix pour découvrir notamment les Gorges du Verdon. Puis un ami qui fait les saisons en Ardèche nous a invité à venir le voir. Alors on ajouté cette région sur la liste. Puis comme cela fait des années que nous parlons de partir vivre au bord du Lac Léman, nous avons aussi profiter de cette escapade en France, un peu en dehors de nos habitudes, pour voir si on s’y plairait. 2 nouvelles nuits ajoutées au programme le temps de prendre la température du lieu et de voir des amis déjà sur place. Et voilà comment on se retrouve à passer de 9 à 17 nuits et de simples vacances à la montagne à un road trip de plus de 3000 km.


Quelle période pour un road trip en France ?

La période idéale pour un road trip en France va de mai à fin septembre. Le temps devrait être plutôt clément sur tout le territoire, et vous permettre de profiter pleinement de votre voyage. Une nouvelle fois, nos boulots respectifs ne nous permettent pas de choisir une autre période que le mois d’août pour une escapade de plus de 10 jours. C’est un très bon mois niveau temps, mais c’est aussi le mois où la fréquentation touristique est la plus forte. Alors si vous le pouvez essayez de réaliser votre road trip en France avant le 15 juillet ou après le 15 août (et idéalement plutôt au printemps ou à l’arrière saison).

route des gorges du Verdon en France

Quel transport pour un road trip en France

Si vous êtes français ou Européen, vous choisirez probablement la voiture pour effectuer votre road trip en France. L’avantage c’est clairement la liberté de pouvoir voyager à votre rythme, vous arrêter où bon vous semble et prolonger votre road trip sans contrainte de vol ou de train si l’envie vous en dit. Ça permet aussi de pouvoir dans des villes mal ou non desservies par les transports en commun. Clairement nous n’aurions que très difficilement pu faire autrement sur notre itinéraire. Maintenant si vous n’avez pas de voiture ou vous ne voulez pas l’utiliser, il est totalement possible de voyager en France en train ou en bus, même sur de longues distances. Si vous voulez tenter l’aventure mais que vous vous sentez perdus, n’hésitez pas à nous solliciter pour un coaching voyage ; )





route du Val d'Allos

Où loger pour un road trip en France ?

Pour ce road trip en France, contrairement à la Norvège, c’est clairement l’itinéraire qui a déterminé notre choix de logement.

Au départ, j’avais juste besoin d’un logement dans le Val d’Allos entre Colmars les Alpes et La Foux d’Allos. Puis nous avons décidé de poursuivre au bord du Lac de Sainte Croix donc une nouvelle recherche s’est engagée en ce sens. Le premier a été réservé en décembre 2019, donc j’avais encore pas mal de choix. Pour le second, réservé fin mai à la sortie du confinement, où les français ont été appelés à réserver leurs vacances d’été en France, les possibilités (en restant dans un rapport qualité prix convenable) se sont réduites. Surtout que cette destination est déjà très prisée en temps normal. Début juillet, soit 1 mois un demi avant, on décide de poursuive en Ardèche. Pour le coup, ça n’a pas été le plus compliqué. Il restait pas mal de possibilités, par contre les prix étaient un peu élevés. Enfin, on a réservé notre logement sur Evian 1 semaine avant d’y aller, et pour le coup, les prix des logements restants étaient vraiment prohibitifs.

Alors bien sûr on aurait pu trouver moins cher et même peut être mieux en s’y prenant en avance. Et même en réservant à la dernière minute, on aurait pu revoir nos exigences à la baisse et avoir des logements meilleurs marché. Vous pourrez retrouver les hébergements qui nous ont vraiment plu sur notre page SELECTION D’HEBERGEMENTS, mais voici nos critères de sélection pour ce road trip en France :

  • Des logements avec piscine car c’est le critère numéro 1 pour Bibouclette et c’est aussi ses vacances.
  • Pour le Val d’Allos, je voulais une piscine intérieure, car le temps en montagne étant changeant, c’était important de pouvoir en profiter tous les jours le cas échéant.
  • J’avais envie d’au moins un logement atypique pour vivre des expériences de voyage et pas seulement dormir
  • Il fallait que ce soit à proximité des activités que nous allions faire. On avait déjà pas mal de kilomètres juste pour aller d’un point à l’autre, je ne voulais pas en ajouter des centaines sur place
  • Si possible (et obligatoire pour les 9 nuits au Val d’Allos), un logement complet avec cuisine pour économiser au maximum sur la partie repas
  • Moins de 150 euros la nuit (ce qui quand même représente le même budget sur ce poste que celui prévu pour les Etats-Unis…Mais la France reste une destination assez chère en été dans les lieux touristiques)


Quel itinéraire pour un road trip en France ?

En réalité, il y a autant d’itinéraires possibles que de voyageurs sur un road trip en France. Envie de soleil ? De nature ? De montagne ?
Nous avons la chance d’avoir des paysages très différents d’un bout à l’autre de la France. De notre côté, nous avons choisi un itinéraire de base que nous pourrions appelé  » Des sources aux Gorges du Verdon » (détail à venir : ) auquel nous sommes venu ajouter des étapes secondaires pour passer voir nos amis.

Encore une fois, ce road trip a vraiment été l’occasion pour nous de voyager différemment, de manière plus spontanée (je suis quand même passée de « je réserve 8 mois avant à je réserve une semaine avant ^^), avec aussi un vrai sentiment de liberté.

J’ai la chance d’avoir un Biboumoto qui aime conduire (je n’ai pas fait un seul des 3000 km du road trip, et pourtant j’ai mon permis et j’ai même proposé plusieurs fois de conduire ^^) et nous trouvons notre compte chacun à notre façon dans ce mode de voyage.

itinéraire road trip france

Concrètement, voici les grandes lignes de notre road trip en France :

  • Jour 1  : Route et nuit d’étape
  • Jours 2 à 10 :  Val d’Allos : La Foux, Colmars les Alpes, Allos, Le Lac d’Allos
  • Jour 11 à 14 : Lac de Sainte Croix : Gorges du Verdon, Moustier Sainte Marie, Vaucluse
  • Jours 15: Ardèche  
  • Jour 16 à 17 : Lac Léman : Evian et Yvoire
  • Jours 18 : Route de retour 



Quel budget pour un road trip en France ?

Alors alors…comment vous dire…L’an dernier, j’avais trouvé que la Norvège était assez onéreuse. Des prix en moyenne 30 % plus chers qu’en France globalement. Sauf que je me suis rendu compte cet été, après plusieurs années sans voyager en France à l’été, que notre joli pays n’était franchement pas accessible à toutes les bourses. Et encore je ne vous parle pas de la Côte d’Azur.

Probablement qu’on aurait pu dépenser moins. Cela dit, nous avons mangé juste 3 fois à l’extérieur sur les 10 premiers jours, et j’avais ramené une caisse d’épicerie sucré et salé.

Nous aurions pu faire moins d’activité payantes. Cela dit, la balade en buggy par exemple nous a été offerte et c’était clairement la plus chère de nos activités.

Nous aurions pu partir en camping en tente. Ne pas louer de logement avec piscine.

On aurait pu aussi ne pas partir en vrai ^^

budget road trip france

Bref faisons nos comptes…J’ai tout noté au fur et à mesure dans mon petit dossier Notion

Soit un budget total de 3 500 € pour 18 jours à 2 adultes et 1 enfant en France.

Personnellement, j’ai été un peu étonnée de ce budget, sachant que vraiment sur la première moitié du voyage nous avons pris 99 % de nos repas à l’appart. Mais il est quand même de notoriété que la France reste un pays assez cher, et on arrive à un budget 40% moins élevè que la Norvège lorsque qu’on divise par le nombre de jour. Donc finalement ce n’est pas si mal non ? Dites-nous quel est votre budget moyen par personne sur vos vacances d’été !


On espère que cet article pourra vous aider à construire votre propre itinéraire et votre budget pour partir à la découverte de notre jolie France.

Une semaine entre le Mont Saint-Michel et St Malo

Cette escapade est pour vous si vous aimez :

  • Les paysages de bord de mer
  • Le soleil mais pas trop
  • Les balades en France

Le contexte

Vous m’avez demandé sur les réseaux un article sur la Bretagne et un sur la Normandie…Et tadaamm voilà un article 2 en 1 grâce à notre bon vieux Mont Saint-Michel que Bretons et Normands s’approprient : ) Ok j’ai triché un peu. Promis je vous écrirai d’autres articles sur ces 2 régions que j’adore, mais voilà déjà un premier itinéraire d’une semaine entre Normandie et Bretagne.


Quelle période pour un séjour entre le Mont Saint-Michel et St Malo ?

Nous avons la chance de nous rendre dans la région de St Malo une ou deux fois par an, en fonction de nos autres escapades et de nos congés. Nous y sommes allés au printemps et avons eu 15 ou 25 degrés selon les périodes. Nous y sommes allés en été…Avec le même constat sur les températures ^^ Aussi en plein mois de décembre, plus ou moins pluvieux, plus ou moins froid.

Honnêtement, nous avons toujours eu au moins quelques heures de soleil dans la journée pour nous permettre de faire quelques belles photos et de jolies promenades. Mais avec les marais le temps change très vite, parfois en mieux, parfois en « moins bien » c’est vrai ^^.

Cependant je ne pense pas vraiment qu’il y ait une bonne période pour un séjour entre le Mont Saint-Michel et St Malo.

Quel itinéraire pour une semaine entre St Malo et le Mont Saint-Michel

Comme nous venons des Hauts de France, nous arrivons par le Mont Saint Michel, donc nous allons vous présenter un itinéraire du « Nord au Sud ». Je vous laisse lire de la fin au début pour ceux qui arriveraient du sud ^^.

En réalité, nous avons l’habitude de rayonner sur cette région à partir d’un point central et toutes les visites ou balades seront réalisables sur la journée (maximum 1h de route je dirai). Selon votre mode de transport (découvrir cette région à vélo doit être juste top !) et d’hébergement (ou alors en camping car ou en van…le rêve !) vous pourrez donc choisir d’effectuer ce séjour en itinérance ou à partir d’un point fixe.





mont st michel

Etape 1 : le Mont Saint-Michel

Bon ne tournons pas autour du mont (^^) et débutons tout de suite par le mythique Mont Saint-Michel. Il existe de nombreuses façons de s’approprier ce site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Sur le site de l’Office de Tourisme du Mont Saint-Michel, vous trouverez des guides vous permettant de profiter au mieux du site. Avant de vous rendre sur le site à proprement parler, je vous invite à le découvrir sur d’autres points de vues. Par exemple du haut des falaises de Saint Jean le Thomas et Champeaux, endroit rêvé pour admirer la baie. Avec des enfants (ou pas d’ailleurs ^^), chaussez vos bottes de pluie, agrippez votre cerf volant et amusez vous en famille face au Mont Saint-Michel sur la plage du Bec d’Andaine. Enfin, les polders autour du Mont Saint-Michel (point de départ du GR34) est un excellent point de vue différent du Mont Saint-Michel. Envie de prendre de la hauteur ? Alors offrez vous un survol du Mont Saint-Michel en ULM et repartez des images plein les yeux. Une fois que vous aurez vu le Mont sous toutes ses coutures, il peut être intéressant de le visiter : ) Alors je vous préviens tout de suite si jamais vous ne l’aviez pas remarqué : ça grimpe ici ! Je préfère prévenir, car si vous avez de très jeunes enfants, il va falloir oublier les poussettes. Il y a 200 marches entre la rue principale et l’Abbaye ! Cela dit vous pouvez aussi tout simplement rester dans la partie village (parce que oui, c’est un vrai village !) et vous balader dans les rues semblant sortir tout droit du Moyen Age.

Cela dit, c’est vraiment un lieu magique, figé dans le passé. Et je trouverai cela dommage de ne pas le faire avec des enfants. D’ailleurs voici quelques informations pratiques si vous décidé de faire cette visite en famille :

  • L’accès à l’abbaye du Mont Saint-Michel est gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés et des visites guidées d’une heure sont proposées tous les jours
  • Vous avez des enfants de 7 à 12 ans ? Il existe des visites familles sur réservation, pour une découverte ludique du site (il va d’ailleurs falloir qu’on y retourne, Bibouclette était trop petite la dernière fois ^^)
  • Si vous avez la chance d’y aller au moment des fêtes de fin d’année, il y a des balades costumées qui sont organisées. De quoi rendre ce lieu encore un peu plus magique.
  • De mémoire il y a aussi des visites spéciales « ados » plus axées sur le numérique

Etape 2 : Cancale

A une cinquantaine de kilomètres du site du Mont Saint Michel, vous trouverez Cancale. Un joli port, élu site remarquable du goût où vous pourrez déguster huitres et coquillages. A Cancale, je vous conseille la plage l’Abri des Flots : c’est un peu le paradis des enfants. En effet, à marée basse, une piscine se remplit, idéale pour attraper des petits crabes.

Un peu plus loin, entre Cancale et Saint Malo, craquez pour la pointe du Grouin. Vous pouvez y accéder en voiture (il y a une aire de stationnement) ou si le coeur vous en dit (surtout les jambes ^^) parcourir les 7 km qui séparent Cancale de ce magnifique lieu à pieds.

Etape 3 : Saint Coulomb

Saint-Coulomb c’est 14 km de littoral longé par le sentier de randonnée GR34.
Les plages, propres avec une vue magnifique sont aussi préservées, et c’est super agréable.

Il y a 5 plages principales : la plage du Gueslin, celle du Havre du Lupin, les Chevret, les Dunes du Port et la plage de la Touesse.

La plage du Guesclin borde l’Anse du Guesclin le berceau historique de Saint Coulomb. Idéale pour de beaux moments en famille. Vous pourrez même à marée basse vous rendre à pied (attention aux heures des marées) au Fort du Guesclin qui a été construit sur un îlot.

Le Havre du Lupin était un ancien repère des corsaires et contrebandiers.

La plage des Chevrets s’étend de la Pointe du Meinga à l’Ile Besnard. Les ilots des Petit et Grand Chevrêt sont une réserve naturelle hébergeant lézards, cormorans, sternes et goélands.

Je n’ai pas visité les 2 dernières, mais si c’est le cas pour vous, n’hésitez pas à nous en parler en commentaire : )

Etape 4 : Rothéneuf

Rothéneuf, est un site assez ludique, surtout avec des enfants. En effet, situé à 5 min de Saint Malo, Rothéneuf est célèbre pour ses rochers sculptés (près de 300 ! ).
Vous pouvez faire une jolie promenade à partir de la Plage du Pont qui vous offrira une très jolie vue sur le Sillon et Saint Malo Intra Muros.

Ensuite, on se retrouve de nouveau sur le chemin de randonnée GR34, ancien sentier des Douaniers. Vous arriverez alors à la Pointe de la Varde. C’est un site naturel qui offre un panorama unique sur la baie de Saint Malo. Vous pourrez y apercevoir : Dinard, la vieille ville de Saint Malo, la plage du Sillon…

En quittant la pointe de la Varde, prenez la direction des Rochers sculptés, toujours par le GR34 ou l’avenue de la Varde.

Encore un peu de courage ? Profitez de votre promenade pour visiter le centre ville de Rothéneuf et le Manoir Jacques Cartier (le monsieur à l’origine de la découverte du Canada)


Etape 5 : St Malo

La belle Saint Malo. Il y a beaucoup à y voir ! Vous pouvez par exemple choisir de longer la haute muraille qui entoure la ville de Saint-Malo sur 2 kilomètres. Une bonne manière de se mettre en jambes ! Vous pouvez débuter par la Porte Saint Thomas (derrière la place Châteaubriand). D’ici une vue exceptionnelle sur la plage du Sillon, le Fort National et l’ilot du Grand Bé. f

Vous pourrez ensuite monter sur la Tour Bidouane en forme de fer à cheval pour avoir un panorama sur toute la baie de Saint Malo. Retour sur les remparts pour arriver au Bastion de la Hollande.

Ensuite, continuez jusqu’au Bastion Saint Louis en empruntant la courtine sud, où vous pourrez admirer les maisons de riches armateurs malouins reconnaissables à leurs hautes façades de granit. En continuant vers la Grande Porte, vous pourrez apercevoir depuis les remparts l’Hôtel d’Asfeld la plus remarquable des maisons de corsaire.

Enfin, vous finirez votre balade par la Porte Saint Vincent depuis laquelle vous pourrez observer la rue principale de Saint Malo et de l’autre côté le château de Saint Malo.

Pour aller plus loin

Depuis Saint-Malo, vous pouvez traverser en bateau bus pour vous retrouver 10 minutes plus tard à Dinard. Ici admirez les ravissantes façades sur la promenade du Clair de lune. Ces demeures d’exception font le charme de la coquette station balnéaire.

Entre Dinard et Saint Malo, rendez-vous à St Suliac, un charmant village où vous pourrez flâner dans des petites rues de cet ancien village de pêcheurs.


Voilà de belles balades pour vos prochaines escapades entre le Mont Saint Michel et Saint Malo. N’hésitez pas à partager vos coups de coeur sur cette jolie région en commentaires.